January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

4 nouveaux détails intriguing sur le meurtre de 4 étudiants dans l’Idaho

Des documents de court sur le dossier du meurtre de quatre étudiants dans l’Idaho ont été rendus publics, jeudi, dévoilant de nouveaux details intriguing sur cette affaire qui choque les États-Unis.

• À lire aussi: Murder of 4 students in Idaho: 3 questions that remain unanswered

• À lire aussi: Qui est Bryan Kohberger, accusé du meurtre des quatre étudiants dans l’Idaho?

• À lire aussi: Arrêté et accusé pour le meurtre de quatre étudiants dans l’Idaho

Le suspect, Bryan Kohberger, était devant la cour, jeudi matin, pour sa comparution initiale. Il a souri à son avocate de la défense en entrant dans la salle, mais n’a pas eu de contact visuel avec personne d’autre tout au long de la procedure, reporte CNN.

US-SUSPECT-ARRESTED-FOR-THE-MURDERS-OF-FOUR-UNIVERSITY-OF-IDAHO

Getty Images via AFP

Son enquête préliminaire a été fixée au 12 janvier.

1. Une colocataire survivante a vu un homme habillé en noir

Une des deux colocataires de la maison de Moscow, dans l’Idaho, qui ont survécu à la nuit d’horreur a affirmed aux policiers qu’elle a vu un homme vêtu de noir dans la résidence le matin des meurtres.

Dans l’affidavit déposé par les policeiers pour obtenir le mandat d’arrestation contre Bryan Kohberger, rendu public jeudi et consulté par CNN, l’étudiante, identificée comme DM, indique avoir entendu des pleurs en matinée.

US-SUSPECT-ARRESTED-FOR-THE-MURDERS-OF-FOUR-UNIVERSITY-OF-IDAHO

Getty Images via AFP

La survivante aurait aussi entendu une voix dire «c’est OK, je vais t’aider», puis aurait vu une «personne vêtue de noir portant un masque qui couvrait sa bouche et son nez marcher vers elle», selon l’affidavit consulté par CNN.

See also  L'issue, demain, peut changer le monde

Le document précis que DM décrit l’individu comme un homme se standing debout d’environ 5 pieds 10 pouces (1,78 mètre) qui n’était «pas vraiment musclé, mais athlétique avec des sourcils épais».

L’homme aurait passé à côté de la survivante, alors que se tenait debout «paralysée par un état de choc», écrivent les authorities dans le document estudied par CNN.

US-SUSPECT-ARRESTED-FOR-THE-MURDERS-OF-FOUR-UNIVERSITY-OF-IDAHO

Getty Images via AFP

«L’homme est sorti par la porte-fenêtre à l’arrière. DM s’est embarrée dans une pièce après avoir vu l’homme», peut-on lire dans le document.

2. L’ADN de l’accusse sur un couteau

Des déchets seized by the authorities of Pennsylvania at the residence of the Kohberger family ont permis de faire un lien avec l’ADN retrouvé sur un knife dans la maison où le quadruple meurtre est survenu.

«Le 27 décembre 2022, des agents de la Pennsylvania ont saisi des déchets de la résidence de la famille Kohberger à Albrightsville. Cette preuve a été sentée pour des tests au Idaho State Lab», indeque le document épluché par CNN.

Le lendemain, «le Idaho State Lab a conclu que le profil d’ADN obtenu à partir des déchets» correspondait à celui qui se trouvaite sur un étui à couteau en cuir beige discovered sur le bed d’une des victims.

3. Le téléphone du suspect used près de la residence des étudiants en Idaho

Telephone records show that the phone of the suspect of the quadruple murder, Bryan Kohberger, was located near the residence of the four victims on at least 12 occasions since June 2022, according to the court documents examined by CNN.

«Tous ces événements, sauf un, se sont produits tard en fin de soirée ou au petit matin», selon l’affidavit.

4. Nouvelle immatriculation 5 jours après les meurtres

Le suspect, Bryan Kohberger, aurait reçu une nouvelle plaque d’immatriculation pour sa voiture, une Hyundai Elantra blanche, cinq jours après le quadruple meurtre survenu à la mi-novembre.

Le département des immatriculations de l’État de Washington provided CNN with a copy of the vehicle’s dossier.

Le dossier contient un numéro de plaque d’immatriculation qui correspond à ce qui est décrit comme étant la nouvelle plaque d’immatriculation dans les documents de court rendus publics judi.