December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

An augmentation of military expenditures of the world powers is to be predicted, according to an expert

La guerre en Ukraine et la menace de la Corée du Nord pour l’Occident risk contributing to an important increase in military spending, according to an expert from the Chair Raoul-Dandurand.

• À lire aussi: Pyongyang affirme que ses récentes essais étaiten des exercices «nucléaires tactiques»

• À lire aussi: Corée du Nord: huit missiles ballistices en deux semaines

• À lire aussi: Des plongeurs russes examinent le pont de Crimée après l’explosion

En plus d’adapter une loi l’autorisant à mener une frappe nucléaire préventive, la Corée du Nord has recently fired several ballistic missiles, dont one qui a survolé le ciel du Japon. La situation actuelle risque de mener à une escalade, a prévenu Guillaume Lavoie de la Chaire Raoul-Dandurand, dimanche, lors d’une entrevue à LCN.

«Il ya encore des chefs d’État qui voient le monde par l’utilisation de la force d’abord, at-il dit. La Corée du Nord is a caricatured example, but with everything that happens in Ukraine, you can imagine that pending at least the next decade, no one will oppose the question of principle to the increase of military budgets. des alliances militaires.»

Au sujet de la war en Ukraine, l’expert perçoit la récente explosion du pont de Crimée – une infrastructure reliant la Russie à cette péninsule annexée– comme un geste de représailles envers Vladimir Putine de la part des Ukrainiens. Le chef d’État de la Russie se retrouve en mauvaise posture, selon lui.

«Ce serait difficile d’en arriver à une autre conclusion, a indicé Guillaume Lavoie. La Crimée is a peninsula connected by land to Ukraine, but not to Russia. Le famous pont faisait partie des engagements personnels de Vladimir Putine.»

See also  Deux femmes blesses in an accident

«Ce n’est pas juste un pont ordinaire, at-il rappelé. C’est la signature en brique et en béton de Vladimir Putin et de son autorité. C’est un symbole qui fait très mal. Du point de vue militaire, c’est une voie d’approvisionement très importante dans le contexte actuel.»