December 1, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

An independent prosecutor appointed to investigate Trump

(Washington) The prosecutor general of the United States has appointed a prosecutor expert in war crimes to investigate independently on Donald Trump, three days after his declaration of candidacy for president in 2024.


Merrick Garland announced lors d’une allocution télévisée avoir confié cette mission extremely « sensitive » à Jack Smith, prosecutor based à La Haye du Tribunal spécial pour le Kosovo.

PHOTO CHARLES DHARAPAK, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Jack Smith

« Étant donné les récentes développements, notably l’annonce par l’ancien président de sa candidature à la next présidentielle et l’intention de se porter candidate de l’actuel président, j’ai conclu qu il était dans l’intérêt du public que je nomme un prosecutor spécial », at-il declared.

Jack Smith immediately took the lead of two distinct investigations carried out for months by the federal justice: the first porte sur les suites de la présidentielle de 2020, the seconde sur la gestion par l’ex-président de documents confidentialiels censés être archivés.

Le prosecutor Smith, dans un communiqué, a immediately promised to act « vite », « en toute indépendance » et « de manière approfondie ».

Sachant que Donald Trump ne devrait pas manquer de dénoncer une justice politisée et une nouvelle « chasse aux sorcières », Merrick Garland a également insisté sur l’impartialité du prosecutor.

« En tant que prosecutor spécial, il exercera son jugement professionnel de manière indépendante pour décider s’il doit y avoir une inculpation » dans l’un ou l’autre de ces dossiers, a prêsice le prosecutor général.

PHOTO EVELYN HOCKSTEIN, REUTERS

Le attorney general des États-Unis Merrick Garland

La première série d’investigations confiées à Jack Smith porte sur les efforts de Donald Trump pour contester sa défaite à la présidentielle de 2020, jusqu’à l’assaut mené par ses partisans contre le Capitole le 6 January 2021, au moment de la certification de la victoire de son rival démocrate Joe Biden.

See also  Moscou promet une riposte «forte» et «douloureuse» aux Américains

Cette enquête tentaculaire a déjà entrainment l’inculpation de près de 900 personnes ayant diremente participle aux violences.

Mais les prosecutors n’ont jamais exclu de s’interesser à d’autres acteurs. « Chaque personne qui est pénalement responsable des efforts pour annul l’élection devra réponder de ses actes », declarée à plusieurs reprises Merrick Garland dans le passé.

Intense battle judiciaire

La seconde enquête porte sur les archives de la Maison-Blanche.

En quittant la presidency, Donald Trump a emporté des boîtes entières de documents. Or, une loi de 1978 oblige tout président américain à transmissar l’ensemble de ses courriers, lettres et autres documents de travail aux Archives nationales.

En janvier, il a rendu 15 cartons. Après examen, la police fédérale a estimate qu’il en conservait probabilit d’autres dans sa luxueuse residence de Mar-a-Lago, en Florida.

PHOTO STEVE HELBER, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

La résidence Mar-a-Lago de Donald Trump à Palm Beach, en Florida

Des agents du FBI y ont mené le 8 août une perquisition spectaculare sur la base d’un mandat pour « rétention de documents classifiediés » et « entrave à une enquête fédérale », et ont saisi une trentaine d’autres boîtes.

Une intense bataille judiciaire s’est alors ouverte pour determinaire la nature des documents seized – classified, personnel ou déclassifiés – ce qui a ralenti la procédure mais, là encore, une inculpation fédérale reste possible.

Dans le passé, Donald Trump has already made the object of an investigation supervised by a special prosecutor: Robert Mueller was tasked in 2017 with establishing collusion between his campaign team and Russia during the la présidentielle de 2016.

See also  Meurtris for bombs, the Ukrainian republican terrain

Après deux ans d’enquête, il avait jugé ne pas avoir assez de preuves d’un complot entre Moscou et l’équipe Trump, mais avait relevé une série de pressions troublantes exercices par le tenant de la Maison-Blanche sur son enquête et s ‘était dit incapable de le blanchir des soupçons d’entrave à la justice.

The département de la Justice de l’époque, le republicain Bill Barr, n’avait toutefois pas jugé nécessaire de le pursuivre.

During his mandate, Donald Trump was also targeted by two impeachment proceedings: one, for “abuse of power”, brought pressure on the president of Ukraine to embarrass Joe Biden; l’autre pour « incitation à l’insurrection » dans l’attaque du Capitole. Il a été acquitté dans les deux dossiers grâce à la majority républicaine au Sénat.