August 19, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Arizona | Trump et Pence feront campaign pour des candidates rivaux

(Phoenix) L’ancien président Donald Trump et son ancien vice-président Mike Pence, avec qui il entretient des relations très tendues, participeront chacun vendredi aux évènements de candidats rivaux au poste de gouverneur dans l’Arizona, transformant cette course en référendum sur l’avenir du Parti républicain.

Published at 10h42

Jonathan J. Cooper
Associated Press

M. Trump supports the former journalist of the television Kari Lake in view of the elections primaries du 2 août. Mme Lake repeated the lies of M. Trump about the president of 2020 and, like him, he attacked the media and his political rivals without mercy.

PHOTO ROSS D. FRANKLIN, ASSOCIATED PRESS

Kari Lake

M. Trump should participate in a soirée à un évènement à Prescott Valley en soutien à Mme Lake et à d’autres candidates qu’il appui.

Quelques heures plus tôt, M. Pence doit participier à deux évènements avec Karrin Taylor Robson, une avocate et promoter immobilière derrière qui se rangent des dirientes républicains qui hésitent de moins en moins à tourner le dos à M. Trump.

PHOTO REBECCA NOBLE, REUTERS

Karrin Taylor Robson

Ce n’est pas la première fois que MM. Trump and Pence chose rival camps in the primaries this year, but this is the first time they will be in the same state, on the same day, in support of different candidates.

Les deux hommes envisagent de briguer la presidencia en 2024.

MM. Trump and Pence will meet again next week, when the former president will return to Washington for the first time since his departure from Maison Blanche.

See also  Assaut du Capitole | The Trump phone silenciieux pendant pris de huit heures

L’élection primaire en Arizona compte parmi les dernières occasions qu’aura M. Trump de régler ses comptes et d’installer ses alliés à la tête d’États qui poignant se révéler cruciaux s’il se présente à nouveau en 2024.

MM. Trump et Pence se sont aussi affrontés par personne interposée en Géorgie, où le candidate supported by M. Pence, the outgoing governor Brian Kemp, a facilimente défait le senator David Perdue, derrière qui M. Trump s’était rangé.

L’Arizona, un bastion républicain fiable don’t le glissement vers le center sést accéléré during the presidency of M. Trump, s’est retrouvé au cœur des efforts désésperés de l’ancien président pour saccrocher au pouvoir malgré sa défaite. Il a fait pression sur les dirigenes de l’État pour les empêcher de confirmer la victoire de M. Pence, et quand cela a échoué, ses alliés au Congrès se sont opposés au décompté des 11 votes électoraux de l’Arizona.