January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Assaut du Capitole : quatre accusations recommandés contre l’ex-président Trump

Deux autres accusations, soit obstruction envers le Congrès et conspiracy pour fournir un faux témoignage, sont aussi recommandés.

Ces motifs peuvent entrainer des peines de prison et l’interdiction d’occuper toute fonction publique alors que l’ex-président aannounced qu’il se relançait dans la course à la Maison-Blanche pour 2024.

The members of the commission – seven democrats and two republicans – presented the conclusions of their long investigation on the events of January 6, 2021, during which they interrogated a million people, examined a mountain of documents and held public hearings that were highly mediated. .

Today, the partisans of Donald Trump qui affirmaient – ​​faussement – ​​comme lui que la présidentielle de 2020 lui avait été Volée par Joe Biden, avaient violently attacked the seat of the Congress in Washington to stop the certification of the results, making the American democracy tremble.

Mettre un bulletin dans l’urne aux États-Unis est un acte de foi et d’espoira declaré en ouverture le démocrate Bennie Thompson, chef de la commission.

« Cette foi dans notre système est le foundation de la démocratie américaine. Si la confiance est brisée, notre démocratie l’est aussi. Donald Trump has broken this confidence. Il a perdu l’élection de 2020 et le savait, mais il choisi d’essayer de rester au pouvoir. »

Une citation de Bennie Thompson, chef de la commission

Liz Cheney, bête noire de Donald Trump, a pour sa part jugé que quiconque se comporte de la sorte à ce moment-là ne peut plus jamais occuper une fonction d’authorité dans ce pays.

Au moins cinq personnes sont mortes en rapport avec cet assault et des centaines ont été inculpées à la suite de ces violences.

Interrogée à ce sujet, la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre, a dit que l’executif voulait faire très attention à ne pas du tout politiser ce processus.

The work of the commission was considerable and based on factsat-elle added.

De proches conseiller et des alliés eux aussi visés par la commission

D’autres alliés de l’ex-président pourient eux aussi être poursuivis par le département de la Justice, selon les recommendations de la commission.

Il s’agit entre autres de Mark Meadows, dernier chef de cabinet de l’ex-président, ainsi que des avocats Rudolph Giuliani, John Eastman, Jeffrey Clark et Kenneth Chesebro.

Par ailleurs, les noms d’une poignée d’élus républicains, dont le chef des élés du parti à la Chambre, Kevin McCarthy, potrouint être transfereurs au comité d’éthique de la Chambre parce que ces personnes n’ont pas respecté une obligation de venir témoigner.

Trump passe déjà à l’attaque

Devançant l’audition, Donald Trump a déjà tempêté sur sa plateforme, Truth Socialcontre la possible recommandation de la commission, qualifying ses membres dans son style habituel de cas sociaux et de voyous.

M. Trump a notably defended the discourse qu’il a pronounced le 6 janvier 2021 et ses autres actes ce jour-là comme étant modérés et pleins d’amour.

Il avait à l’époque appelé ses partisans à se battre comme des diables.

Chargés de faire la lumière sur les faits et gestes de l’ex-président avant et pending le 6 janvier 2021, les élés ont cherché à montrer que Donald Trump avait tenté de garder le pouvoir alors qu’il savait battu.

Donald Trump was au center d’une tentative de coup d’Étata par le passé declaré Bennie Thompson.

La commission n’a eu de cesse de dire qu’il était impossible que le républicain ne sache pas qu’il avait lost l’élection face à Joe Biden.

Son prosecutor general, une série de conseiller et even sa propre fille, Ivanka… Dans des témoignages publics, plusieurs membres de la garde rapprochée de Donald Trump ont dit ne pas avoir cru à ses théories de electoral fraud.

Donald Trump est notably accusé d’avoir fait pressure sur son vice-président Mike Pence et sur des responsibles électoraux, en particulier en Georgia et en en Arizona, pour essayer d’invalider la présidentielle.

Une ancienne collaborator de la Maison-Blanche, Cassidy Hutchinson, aussi dit que le président saviat que dans la crowde réunion à quelques encablures de la Maison-Blanche, certains demonstrators étaiten armés et potentiellement dangereux.

See also  She was raped on the train without anyone intervening to help her