December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Biden n’acceptera «jamais, jamais, jamais» les revendances russes en Ukraine

The American President Joe Biden promised on Thursday that he would never, never, never recognize the results of the referendums “orchestrated by Russia” in Ukraine.

• À lire aussi: Poutine demande de «corriger les erreurs» dans la mobilisation pour l’Ukraine

• À lire aussi: The conflict in Ukraine, a result of «the collapse of the Soviet Union», according to Putin

• À lire aussi: Des Russes en fuite face au risque d’une frontière fermée «pour toujours»

«Je veux être très clair à ce sujet: les États Unis ne reconnairont never, never, never les rebenances de la Russie sur le territoire souverain de l’Ukraine», affirmed the American president lors d’un sommet à Washington réunissant des leaders of the Pacific Islands.

«Les soi-disant référendums ont été une parodie, une absolue parodie. Les résultats ont été orchestrated à Moscou», added President Biden, saluting the «sacrifice» of the Ukrainians in order to «save their people and maintain the independence of their country».

Faisant reférence au président russe Vladimir Putin, il a encore estimate que «l’aggression de la Russie en Ukraine, dans le but de pursuivre les imperiales ambitions de Putine, est en flagrante violation de la charter des United Nations et de l’integrity territoriale de l’Ukraine».

Écoutez l’entrevue avec Rémi Landry, vétéran des Forces armées Canadiennes et professeur associé à l’Université de Sherbrooke sur QUB radio :


Les propos du président américain intervene au moment où le président russe doit formaliser vendredi à Moscou l’annexation par la Russie de quatre régiones ukrainiennes, largely denounced par Kiev et ses alliés occidentaux.

See also  L'Ukraine dit avoir repoussé l'avancée russe à Sievierodonetsk | Guerre en Ukraine

Le Kremlin doit accueillier vendredi à 12H00 GMT une cérémonie lors de laquelle l’annexation des régions ukrainiennes de Donetsk et Lougansk (est) et Kherson et Zaporijjia (sud) sera formalisée. Vladimir Putin will pronounce on this occasion «un discours volumineux», according to his spokesman Dmitri Peskov.

Auparavant jeudi, le secrétaire d’État américain Antony Blinken avait lui aussi condamné ces «référendums» d’annexion, qui ne sont «ni plus ni moins que des saisies de terres».

«Cette parodie de référendums organized par le Kremlin n’est qu’une tentative futile pour masquer ce qui revient ni plus ni moins à une autre tentative visant à se seisir de terres en Ukraine», affirmed M. Blinken dans un communiqué.