December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Brazil: Jair Bolsonaro is still mute as a result of his presidential defeat

While Brésil attendait avec anxiété que le chef de l’État reconnaisse sa défaite, des camionneurs bolsonaristes blockaient des axes routiers dans at least 16 États, declarant qu’ils n’acceptaient pas The election of Luiz Inacio Lula da Silva.

In Brasilia, security has been strengthened de façon préventive près de la place des Trois Pouvoirs, qui rassemblee le Palais présidentiel, la Cour suprême et le Parlement, in anticipation of the possible arrival of pro-Bolsonaro demonstrators.

Après avoir perdu dimanche avec une marge étroite (50,9 % against 49,1 %), the acting head of state – jusqu’à la passation de pouvoir le 1er janvier – s’était isolé dans sa résidence officielle d’ Alvorada, à Brasilia.

Il s’est rendu lundi matin au palais du Planalto, le siège de la presidente, puis est revenu dans l’après-midi dans sa residence, sans faire la moindre declaration, a connoisseur un photographe de l’AFP.

Ce lourd silence, dont Lula avait dit être inquiet dimanche soir, rappelait à beaucoup de Brésiliens que Jair Bolsonaro avait maintes fois menacé de ne pas reconnaire le verdict des urnes s’il perdait.

Anticipant déjà des difficulties, Lula avait désirée dimanche que le gouvernement [sortant] soit civilisé et comprenne qu’il est nécessaire de faire une bonne passation de pouvoir.

This climate of uncertainty was reflected in the volatility of the Bourse de Sao Paulo, the first place of finance in Latin America, which, after opening in the red, closed on a rise of 1.36%, after several variations. en cours de séance.

See also  Hong Kong's pro-democracy media was shut down after the arrests

Blockages routiers

Bolsonaro a été alevé de son trône par la force, et on va le remittre au pouvoir avec la force qui est la nôtre, nous, le groupe des camionneursa dit à l’AFP Ezequias, un chauffeur routier de 40 ans qui n’a dessirée donner que son prénom.

Il prenait part lundi au blockade de l’autoroute entre Rio de Janeiro et Sao Paulo, la capitale économique, à Barra Mansa, dans le sud-est, sans qu’il soit possible de savoir si le mouvement était spontané ou coordiné.

Des camionneurs brasiliens bloquent une autoroute de la région métropolitaine de Florianopolis, le 31 octobre 2022, pour protester contre la defeate de Jair Bolsonaro au deuxième round de l’élection présidentielle de la eveille.

Photo: AFP via Getty Images / Anderson Coelho

Des barrages de pneus flammés ou de véhicules étaiten instalables sur des axes routiers du Mato Grosso, dans le center-ouest, announced Concessionaria Rota Oestele gestionnaire d’une autoroute de cet État agricole qui vote Bolsonaro, mais aussi des routes du Parana et de Santa Catarina, des fiefs bolsonaristes du sud du pays.

Si le risque de manifestations à short terme est élevé, celui d’une sérieuse crise institutionalle est très faibleestimaient toutefois les consultants d’Eurasia Group.

Protection de l’Amazonie

La victoire de Lula was hailed in the whole world par une avalanche of messages from foreign leaders, from Washington, London, Paris, Pékin, Moscou, New Delhi or Buenos Aires, à la Commission européenne, dont beaucoup ont expressed their impatience to renouer des relations solid et productives avec Brasilia, après quatre années d’isolement diplomatique sous Jair Bolsonaro.

See also  These atstats-Unis annoncent des sanctions contre les regions sparatistes en Ukraine

The president elected also received in Sao Paulo the visit of the Argentine president Alberto Fernandez, a long-time ally, who promised travailler ensemble pour reinforcer les relations entre les deux pays.

Les deux hommes discussent lors d'une rencontre officielle.

Argentine president Alberto Fernandez is a long-time ally of president-elect Luiz Inacio Lula da Silva.

Photo: Associated Press / Andre Penner

Lula also spoke on the phone with the French president Emmanuel Macron and the German chancellor Olaf Scholz.

De nombreux dirigenes ont saisi l’occasion de rappeler à Lula à quel point le dossier de la protection de l’Amazonie, où la déforestation a battu des records depuis 2019, était priority pour l’avenir de la planete.

Principal bailleur de fonds pour la protection de la largest forêt tropicale du monde, la Norvège has announced le déblocage de ses financements suspended depuis 2019.

Brazil is ready to resume its leadership in the fight against climate crisis […]. Le Brésil et la planete ont besoin d’une Amazonie en vieavait lâncé Lula dimanche soir, dans son discours de victoire.

Le gouvernement de Lula should redonner des moyens aux organisms de surveillance de la déforestation en Amazonie, très affaiblis par les compressions dans les crédits, les démembrements et l’impunité totale de toutes sortes de trafiquants.