January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Ce républicain élu au Congrès américain reconnaisance avoir menti sur son CV

Les appels à la demission se multipliaient mardi contre un républicain fraîchement élu au Congrès américain, qui a reconnu avoir largemente menti sur son CV.

• À lire aussi: Un homme condamné à 16 ans de prison pour avoir voulu enlever cette gouverneure américaine

George Santos, qui a ravi un siège aux démocrates dans lÉtat de New York aux électroniques de novembre, a confessed dans deux entrevues distinctes lundi avoir «embelli son CV».

Le futur élu avoué ne jamais avoir travaille pour les prestigieuses banques Goldman Sachs ou Citigroup, en plus de ne pas avoir de diploma universitaire, contrairement à ce qu’il prétendait.

Ce fils d’immigrés brasiliens né dans le Queens, à New York, a toutefois catégoriquement balayé l’idea d’abandonner le siège qu’il occupera à partir du 3 janvier à la Chambre des représentants, declarant au New York Post «ne pas être un criminel».

Ces mensonges sur plusieurs points de sa biographie avaient été révelléd par une enquête du New York Timespubliée mi-décembre.

Several members of the Parti démocrate ont appelé le chef de l’opposition républicaine Kevin McCarthy à convoker un vote pour exclure M. Santos si ce dernier ne demissionnait pas de lui-même.

«La commission d’éthique de la Chambre des representatives DOIT enquêter sur la façon dont il gagné son argent», aussi exhorté Ritchie Torres, un autre élu de New York.

L’État de New York, considered comme favorable aux démocrates, a vu plusieurs sièges d’élus à la Chambre des représentants basculer du côte républicain, contributing to their courte majority à la chambre basse à Washington. Les démocrates ont garde la majorité au Sénat.

See also  Washington salutes the accord between Russia and Ukraine on grain exports