January 29, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Combats acharnés dans l’est de l’Ukraine | Guerre en Ukraine

Tout ce qui se passe aujourd’hui en direction de Bakhmout ou de Soledar est le scenario le plus sanglant de cette guerrea declaré dans un entretien avec l’AFP Mykhaïlo Podoliak, un conseiller de la presidency ukrainienne.

Les combats se poursuivient à Soledar, le front tienta, pour sa part, affirmed dans la soirée le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Nous faisons tout pour reinforcer la défense ukrainienne sans aucune pause, même pour un jour dans la région orientale de Donetsk, at-il martelé.

According to the vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Maliar, les Russes ont sans success cherché à completely s’emparer de cette minière de 10 000 habitants situate près de la ville plus importante de Bakhmout, que les Ukrainiens défendent sans répit depuis plusieurs mois.

Le groupe de mercenaires russes Wagner, qui a revendiqué sa prize, laquelle constituerait pour Moscou une victoire militaire après severales revers humiliants depuis septembre, a toutefois été démenti non seulement par les militaires ukrainiens, mais aussi par l’armée russe.

Des forces d’assaut se battent dans la villea de son côté assured le ministère russe de la Défense, précisant que des unités aéroportées ont bloqué les parties nord et sud de Soledar.

Le Kremlin se montre prudent

Il ne faut pas se presser. Attendons des déclarations officiellesa dit à la presse le porte-parole de la presidency russe, Dmitri Peskov, tout en estimant qu’il y avait une dynamique positive dans les rangs des troupes russes.

Personne n’a prévue donner la villea insisted Bober, un soldat ukrainien blessé en attente de son évacuation, rencontre mercredi par l’AFP sur la route liant Bakhmout à Sloviansk. Soledar n’a pas été complètement prise par les Russes, at-il affirmed.

See also  Utilization de la force contre Taïwan | La Chine tire des leçons de l'invasion de l'Ukraine, selon la CIA

According to Mykhaïlo Podoliak, les pertes militaires russes y sont enormes et al l’armée ukrainienne perd également des hommes. Certainly, c’est plus que ce qu’il ya eu ailleurs avantat-il indicé à l’AFP.

Dans la région de Lougansk, voisine de celle de Donetsk, les Russes ont rassemblé environ 30 000 soldats, a par ailleurs signalé son gouverneur ukrainien, Serguiï Gaïdaï.

Un des chapitres les plus sanglants de la guerre en Urkaine a lieu en ce moment même autour de la ville de Soledar, dans l’est du pays. Le récit de Lise Villeneuve.

Photo: Reuters/CLODAGH KILCOYNE

2 frappes de missile et 22 frappes aériennes

À l’échelle de l’ensemble de l’Ukraine, dans la journée, l’ennemi a effectue 2 frappes de missiles et 22 frappes aériennesa résumé le ministère ukrainien de la Défense.

Dans la cité méridionale de Kherson, où des bombardements ont causé de Nombreuses explosions, l’université d’État et un center périnatal ont été d’aménagements, a déploré le governor de la province, Iaroslav Ianouchevitch. An employee of a maternity égaleme touchée a en outre été grièvement blessée, a ajouté le bureau de la presidency ukrainienne.

Un peu plus au nord, à Marhanets, ce sont neuf immeubles d’habitation qui ont subi des déjàuts en raison de frappes russes, tandis qu’une personne a été blessée par des éclats d’obus, selon les autorités locales.

Au même moment à Moscou, dans un nouveau changement au sommet de la hérarchie militaire whose last episodes were considered comme dictés par les déconvenues majeures rencontees sur le terrain, c’est le chief de l’état-major des armées, le général Valéri Guerassimov – a direct interlocuteur of Vladimir Putin –, qui a été nommé commandant du groupement combiné de troupes Deployed in Ukraine.

See also  G7 Minsk | Immigrants leave Belarus and are arrested on the Polish border

La hausse du niveau de command de l’opération spéciale [en Ukraine] est liée à un élargissement de l’ampleur des missions à accomplir, à la necessité de mener une more étroite entre les composantes des forces arméesexplained the Ministry of Defense.

La prédécesseur de Valéri Guerassimov, le général Sergueï Sourovikine – retrogradé au rang d’adjoint –, n’aura dirigé les opérations que pendant trois mois.

Il avait été nommé en octobre pour redresser la situation de l’armée russe, qui subissait des échecs face à des offensives ukrainiennes dans les régions de Kharkiv (nord-est) et de Kherson.

Lui a été attribute la tactic de frappes massive sur les infrastructures énergétiques de l’Ukraine, qui n’a pas fait plier Kiev.

Notre dossier Guerre en Ukraine

Des soldats ukrainiens regardent la fumée s'échaper de Soledar.

D’intense combats se dépuis des jours autour de la ville de Soledar, dans l’est de l’Ukraine. Les pertes militaires, d’un côté comme de l’autre, would be les plus importantes en 11 mois de conflit.

Photo: Associated Press / Libkos

Kiev en quête d’armements lourds

Parallèlement, l’Ukraine has repeated its appeals to its western partners, à la evelle d’une nouvelle meeting sur la base américaine de Ramstein en Germany le 20 January, à lui fournir des armements lourds et de longue portée.

Only missiles with a range of more than 100 kilometers will allow us to significantly accelerate the liberation of territories.a argumenté Mykhaïlo Podoliak dans ses déclarations à l’AFP, promettant qu’ils ne seritant pas utilisés contre le territoire russe.

Nous voulons toujours obtenir de 250 à 350 chars lourdsat-il répété.

See also  Govt-19: "Without a doubt we are going to face a very difficult winter"

Les chancelleries occidentales tardent à réponder favorablement aux demandes de Kiev sur ce point et Paris, Londres, Berlin et Washington n’ont promis à ce stade que des chars et autres blindés légers.

Mais la Pologne a fait un premier pas mercredi, se disant prête à livrer une compagnie de chars d’assaut lourds allemands Leopard 2, soit 14 units.

Cette livraison sera faite dans le cadre d’une coalition qui est en train de se buildiremphasized his president Andrzej Duda à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine.

Un État seul ne peut pas nous aider, car nous nous battons contre des milliers de chars russesa reaction M. Zelensky.

Finally, on the diplomatic front, a rare meeting between responsible Russians and Ukrainians took place on Tuesday in Turkey between the heads of human rights of the two belligerents, Dmytro Loubinets and Tatiana Moskalkova.