December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Échec d’un référendum hostile à l’avortement dans le très conservateur Kentucky

(Washington) Un référendum hostile au droit à l’avortement a échoué mardi dans le très conservateur État américain du Kentucky, reportent mercredi les chaînes ABC et CNN.

Publié à 12h30

Même si avorter reste pour l’instant interdit dans le Kentucky, il s’agit d’une victoire de taille pour les défenseurs du droit à l’avortement, après la volte-face historique de la Cour suprême.

En juin, la haute juridiction a renounced à garantir le droit des femmes à interrompre leur grossesse qu’elle garantisait depuis près d’un demi-siècle, rendant leur liberté à chaque État en la matière.

Le Kentucky, où les républicains disponible d’une solide majoritye, avait immediately adopted une loi interdisant les IVG sur son sol. Several organizations avaient alors saisi la justice pour faire invalider cette loi.

Afin de bloque ces recourses, les opposants à l’avortement avaient proposé d’amender la Constitution de l’État pour écrire qu’elle ne « protège pas » le droit à avorter et avaient soumis ce changement au vote des électeurs en marge des elections de mi-mandat mardi.

S’ils avaient accepté, cela aurait mis un terme aux recourses en justice et sanctuarisé la loi actuellement en vigueur, qui ne prévoite pas d’exception en cas de viol ou d’inceste.

But 52% of voters rejected this hypothesis. « C’est une victoire importante qui pose les jalons pour des progrès futurs », noted l’institut Guttmacher, qui défend le droit à l’avortement et à la contraception dans le monde.

Ce vote s’inscrit dans une série de victoires pour les défenseurs du droit à l’avortement qui ont également référendums dans les États de Californie, du Vermont et du Michigan, à majorité démocrate.

See also  Restrictions are mounting, putting pressure on those who are not vaccinated