December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Élections de mi-mandat: Trump remet déjà en cause des résultats qui n’existent pas encore

La soirée ne fait que commencer, mais déjà Donald Trump reprend le même refrain qu’en 2016 et 2020: «Rigged Élections».

• À lire aussi: Élections de mi-mandat: des jours avant des résultats completes?

• À lire aussi: Elections de mi-mandate aux États Unis: Peter Thiel, le billionaire prorépublicain qui hait la démocratie

• À lire aussi: Truth Social gagne en puissance: à quoi s’attendre sur le «Twitter» de Donald Trump

C’est du moins ce qu’il ressort de l’activité de l’ex-président sur sa plateforme Truth Social.

En effet, depuis le milieu d’après midi et alors que les Américains commencing à intensifier leur présence dans les bureaux de vote, Donald Trump decided lui de reprendre une grande partie du discours conspiraciste devoted to the American electoral process.

Certains observers se demandent s’il fait cela pour peut-être pallier des probables défaites républicaines dans certains États comme l’Arizona ou le Michigan.

L’enfilade «conspi» de Donald Trump ainsi commencing peu après l’heure du dîner.

L’ex-animateur de l’émission The Apprentice alors affirmed that les machines de votes électroniques ne funcionariaient pas proprement dans les circonscriptions majorityitairement républicaines de l’Arizona.

Cette affirmation est inexacte. C’est même une reprise d’une des théories conspiracynistes des plus en vue de l’extrême droite américaine.

Pour certains, les machines électorales sérient truquées. Des personnalités de cette mouvance, comme Mike Lindell, propriétaire de l’entreprise My Pillow et conspiracyniste notoire, ont même anvanche que les machines de votes ne funcionaireient pas, car elles auraint acquis une conscience contre Donald Trump.

Then, Trump s’en est pris à nouveau au moyen de décompte du vote en Pennsylvania.

See also  A third dose is important to defeat the corona virus

Pour rappella Pennsylvanie peut mettre plusieurs jours à valider les résultats en raison des versifications et du décompté électrique à la clôture des bureaux du jour du scrutin des votes par anticipation.

Cette même conspiracy theory avait donné lieu à un important moment de la période de transition entre les administrations Trump et Biden: la conference de presse de Rudy Giulani, ex-mayor de New York et pro-Trump, devant un entrepôt d’une entreprise d ‘aménagement paysager en banlieue de Philadelphie.

Enfin, Trump s’en est pris aux votes par anticipations à Detroit et dans le Michigan.

Le vote par anticipation est aux États-Unis très majoritairement démocrate. Dans des États comme le Michigan, il peut comer aussi de la population noire, population que les pro-Trump font tous pour lui nier le droit de vote.

Les résultats des élections de mi-mandats should be tomber ce soir. Si le Parti républicain est favori pour l’emporter, Donald Trump, lui, a décidé de reprendre ses grands succès.