December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Frappes russes en Ukraine: un «profond change de la nature» de la guerre

The French president Emmanuel Macron deplored on Monday a «profound change in the nature» of the war in Ukraine after a series of Russian attacks on the whole of the Ukrainian territory.

• À lire aussi: EN VIDÉO | Frappes mortelles à Kyïv: elle est témoin des puissantes explosions

Ces «frappes delibérées de la Russie sur l’ensemble du territoire ukrainien et contre des civilians, c’est un changement profond de la nature de cette guerre», at-il dit lors d’un déplacement à Château-Gontier (Mayenne), ajoutant qu’il réunirait ses conseillers diplomatiques et militaires concerned dès son retour à Paris pour «faire un point» sur la situation.

Une demi-douzaine de deflagrations ont été entendues à Kyïv, avec des frappes sur plusieurs quartiers, dont le center-ville.

«Il ya plusieurs frappes sur l’infrastructure critique de la ville», declared mayor Vitali Klitschko.

Two missiles struck shortly after 8:00 a.m. in the center, at an interval of less than 300 meters.

Dans le parc Taras Chevtchenko, c’est une aire de jeux pour enfants qui a été pulverizedée. Dans la rue voisine, le missile a creusé un cratere, l’asphalte l’asphalte et detruit plusieurs automobiles. Un corps sans vie est visible sous une couverture thermique en aluminum. Les vitres des bâtiments voisins sont soufflées.

According to Vitali Klitschko, who called the population to take shelter in case of nouvelle alerte, 5 personnes sont mortes et 51 ont été woundedes rien que dans la capitale ukrainienne.

«Je suis très choqué. I arrived in Kiev this morning. Je marchais dans la rue… quand il ya eu les explosions», a raconté Ivan Poliakov, un jeune homme de 22 ans.

See also  Yemen: Female model beauty sentenced to 5 years in prison by rebels

«Il ya une université, deux musées, il n’y a pas de cible militaire ou du même genre. Ils tuent juste des civils», s’est indignée Ksenia Riazantseva, une habitante du quartier.

L’Union européenne a estimate que ces attaques russes s’apparentaient à des «crimes de guerre» dont les responsibles have to «rendre compte», appelant par ailleurs le Bélarus à «ne pas être partie à l’aggression brutale menée par la Russie» .

«These barbaric attacks show that Russia opts for a tactic of blind bombardments of civilians», added Peter Stano, spokesman for the head of European diplomacy Josep Borrell.

L’OTAN a condemned des «attaques horribles et aveugles» contre des infrastructures civiles. L’alliance soutiendra l’Ukraine «aussi longtemps qu’il le faudra», affirmed his secretary general Jens Stoltenberg.

Le chef de la diplomacy américaine Antony Blinken, lui, a indicé lundi s’être entretenu avec his counterpart ukrainien Dmytro Kouleba pour l’assure du «soutien des États Unis à l’Ukraine après les horribles frappes du Kremlin ce matin».

«Nous continuerons à fornir de l’assistance économique, humanitaire et militaire afin que l’Ukraine puisse se défendre», at-il encore écrit sur Twitter.