January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Guerre en Ukraine, jour 314 | Poutine ordonne un cessez-le-feu en Ukraine les 6 et 7 janvier

(Kyiv) Russian president Vladimir Putin ordered on Thursday to enforce a cease-fire in Ukraine on January 6 and 7 on the occasion of Orthodox Christmas, according to a request from Patriarch Kirill. le Kremlin.


« Compte tenu de l’appel de His Holiness le patriarche Kirill, je charge le ministre russe de la Défense d’introduire un régime de cessez-le-feu sur toute la ligne de contact entre les parties en Ukraine à partir de 12 h le 6 janvier de cette année jusqu’à midi le 7 janvier », indique M. Putine dans le communiqué du Kremlin.

Le président russe a en outre appelé les forces ukrainiennes à respecter cette trêve afin donner la possibilité aux orthodoxes, confession majorityitaire en Ukraine comme en Russie, « d’assister aux offices la veille de Noël, ainsi que le jour de la Nativity du Christ ».

Ce cessez-le-feu, le premier d’ampleur depuis le début de l’offensive russe en Ukraine en février, intervient après une demande en ce sens du patriarche de l’Église orthodoxe russe Kirill, un proche soutien de Vladimir Putine.

Cet appel du patriarche Kirill avait été balayé par le conseiller de la presidentidad ukrainienne Mykhaïlo Podoliak, qui a fustigé sur Twitter jeudi, avant l’annonce de M. Poutine, une éventuelle trêve de “piège cynique” et d’élément de propagande. .

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, avait lui aussi exhorté jeudi lors d’un appel téléphone M. Poutine à mettre en place un « cessez-le-feu unilatéral » en Ukraine.

« Les appels à la paix et aux négotiations entre Moscou et Kyiv should be supported by a unilateral cease-fire », declared the head of the Turkish state to M. Putin during a telephonic interview, according to a communiqué transmis par la presidency turque.

See also  Australie | Une tentative dinfiltration will give you a unique selection of ditzouée

M. Putin responded that Russia was ready for a « serious dialogue » with Ukraine on the condition that the country complies with the Russian requirements and accepts the « new territorial realities » brought about by the invasion of the country in February.

Moscow claimed in September the annexation of four regions occupied at least partially by its army in Ukraine, despite a series of military reverses on the terrain, and on the cell plan of the Ukrainian peninsula of Crimea in March 2014.

President Volodymyr Zelensky refuses to negotiate with Vladimir Putin, insisting on the objective of the return of all the territories occupied by the Kyiv military.

À l’occasion de ses discussions avec M. Erdogan, M. Putin a en outre une nouvelle fois denoncé le « rôle destructeur des pays occidentaux » dans le conflit du fait de leurs livraisons d’armes, cruciales pour l’effort de guerre ukrainien .

Le chef de l’État russe a accusé les Occidentaux de « gaver le régime de Kyiv d’armes et d’équipements militaires et de fournir des informations operationales et de ciblage ».

Member of NATO, Turkey has not joined the sanctions against Russia and tried to maintain a position of mediator between Kyiv and Moscow. Elle ainsi joué un rôle clé en particulier dans l’accord pommant l’exportation des céreales ukrainiennes.

Appels de l’Église

En Russie, c’est le patriarche de l’Église orthodoxe russe Kirill, proche de Vladimir Poutine, qui avait appelé à une trêve à l’occasion de la fête de Noël orthodoxe, célébrée samedi.

PHOTO YULIA MOROZOVA, REUTERS

Le patriarche Kirill

“Moi, Kirill, patriarch of Moscow and all Russia, I address to all parties involved in the fratricide conflict to call for a cease-fire and a truce for Christmas,” he declared. dans un message posté sur le site internet de l’Église.

See also  Increase in hospitals in Quebec and Ontario

Cette trêve doit selon lui permettre aux orthodoxes de pouvoir « assister aux offices de la veille et du jour de Noël » en Ukraine.

Ce message risque toutefois de n’avoir que peu d’impact en Ukraine, où l’influence du patriarchat de Moscou a fané ces dernieres années, ce country s’étant notably dotée en 2018-2019 d’une Église indépendante de la tutelle religieuse de la Russie.

Et l’Église qui était restée fidèle à Moscou has broken its ties with Russia in May, even if several of its dignitaries remain accused of pro-Russian position.

Prisoners ruses libérés

Cette trêve interviennent après une frappe ukrainienne dans la nuit du Nouvel An qui a fait au moins 89 morts à Makiïvka, dans l’est de l’Ukraine. Un bombardement particulier meurtrier que l’armée russe a dû reconnaire, fait extremely rare, et qui a suscité des critiques en Russie à l’encontre du commandement militaire russe.

According to the presse russe, le bâtiment réduit en poussière par une frappe de HIMARS, une arme fournie par les États-Unis, abritait des centaines de mobilisés, donc des soldiers non professionnels.

Sur le front en Ukraine, les combats se poursuivaient jeudi notably à Bakhmout, une ville que les troupes russées épaulées par les mercenaires du groupe Wagner tentent de prendre depuis l’été, au prix de grandes destructions et de lourdes pertes apparentes dans les deux camps .

According to the quotidien count of the Ukrainian presidency, cinq personnes ont été tuées et huit woundedes ces dernières 24 heures. Parmi les morts figure un sapeur tué au cours d’une opération de deminage près de Kharkiv (nord-est).

See also  L'Ukraine rezette ultimatum russe de capituler à Marioupol

Le patron du groupe Wagner, le sulfureux homme d’affaires Evguéni Prigojine, a quant à lui announced jeudi les premières amnisties de prisonniers russes ayant accepté de combattre en Ukraine et notably à Bakhmout.

Mardi, M. Prigojine avait assured que les forces russes s’y battaient parfois « plusieurs semaines pour chaque maison », transformées en « forteresses ».