December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Guerre en Ukraine : Zelensky maintenant ouvert à des pourparlers avec la Russie | Guerre en Ukraine

L’appel de Volodymyr Zelenskyy pour à la communauté internationale forcer la Russie à de véritables pourparlers de paix marque un changement dans l’attitude de M. Zelensky.

Fin septembre, après l’annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes, il a signé un décret stipulant l’impossibilité de tenir des pourparlers avec le président russe Vladimir Putin.

Cependant, les conditions posées par M. Zelensky potrouint difficilement encourager la partie russe à entamer des discussions.

Le président ukrainien exige avant toute discussion, la restitution de tous les territoires ukrainiens, l’indemnisation des dommages de la guerre et la pursuit pour crimes de guerre.

Cependant, M. Zelensky n’a pas précis comment les dirientes mondiaux should contraindre la Russie à des pourparlers.

According to political analyst Volodymyr Fesenko, chef du groupe de réflexion indépendant Penta Center Based in Kiev, Zelensky essaie de manœuvrer parce que la promesse de négociations n’engage l’Ukraine en rien, mais elle permet de maintenir le soutien des partners occidentaux.

Un categorical refusal to hold talks fait le jeu du Kremlin, donc Zelensky change de tactique et parle de la possibility d’un dialogueat-il added.

The factor of American elections

Des citoyens vote dans un bureau de vote installed dans une église à Washington

Photo: Getty Images / Samuel Corum

If the elections of my mandate are carried by the republicans, the support of the United States to Ukraine risks devenir plus difficile.

Les récentes commentaires du chef républicain Kevin McCarthy selon les les législateurs ne donneraient pas un chèque en blanc à l’Ukraine reflects le scepticisme croissant du parti quant au cost du soutien.

See also  Tough negotiations continue on COP26

La Russie et l’Ukraine ont tenu severale rencontres de pourparlers en Biélorussie et en Turquie au début de la war, qui s’approche de son neuvième mois, et Zelensky a appelé à severale reprises à une rencontre personale avec Putine – ce que le Kremlin a rejected.

Les pourparlers se sont arrêtés après la dernière réunion tenue à Istanbul en mars.

M. Zelensky declared on Monday that Kiev a proposed [des pourparlers] à plusieurs reprises et quoques nous avons toujours reçu des réponse russes folles avec de nouvelles attaques terroristes, des bombardements ou du du blackage.

La Russie relancé les appeals aux négociations après la contre-offensive ukrainienne dans l’est et le sud du pays en septembre.

Cependant, M. Zelenskyy rejected the possibility of negotiating with M. Putin after the annexation by Moscow of quatre régions ukrainiennes.

Moscow accuses Kiev of failing bonne volonté

The Russian vice-ministre des Affaires étrangères, Andrei Rudenko, declared on Tuesday that Moscow did not fix any conditions for the resumption of talks and accused Kiev of failing to bonne volonté.

Russian president Vladimir Putin (à gauche), se tient à côté du minister de la Défense Sergueï Choïgou.

Russian president Vladimir Putin (à gauche), se tient à côté du minister de la Défense Sergueï Choïgou.

Photo: Getty Images / AFP / MIKHAIL KLIMENTYEV

C’est leur choixa declared M. Rudenko. Nous avons toujours declared that we were ready for negotiations.

Le président russe et d’autres responsables russe ont affirmed à severales reprises que les États Unis empêchaient l’Ukraine de sengage dans des pourparlers de paix, alors que severales countries ont proposé de servir de médiateurs.

Dans une interview publiée mardi, le conseiller présidentiel ukrainien Mykhailo Podolyak declared that les countries occidentaux ne pousseraient pas Kiev à negocier aux conditions de Moscou.

See also  Perquisition chez Trump: un document judiciaire clé sera publié, mais caviardé

L’Ukraine receives des armes rather efficacious from its partners, en premier lieu les États Unisa underlined Podolyak. Nous repoussons l’armée russe hors de notre territoire. Et étant donné cela, c’est un non-sens de nous forcer à négocier, et de facto de céder à l’ultimatum de la Russie ! Personne ne le feraat-il assured.

25 million d’aide supplémentaire

Des journalistes ont demande à l’ambassadrice américaine à l’ONULinda Thomas-Greenfield, lors d’une visite à Kiev, si elle parlait aux Ukrainiens des idées américaines pour mettre fin à la guerre.

Cette dernière a réponse que la Russie has started this and la Russie peut y mettre fin, et elle peut y mettre fin en withdrawing ses troupes et en arrêtant de committre les atrocités qu’elles committen contre le peuple ukrainien.

Dans la foulée Mme. Thomas-Greenfield announced an additional aid of 25 million American dollars to help Ukrainians cross the winter.

Dans son allocution nocturne, M. Zelensky declared qu’environ quatre millions de personnes étaiten sans électrique dans 14 régions plus la ville de Kiev mardi soir.