December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Guerre nucléaire : une faute envers l’humanité

Des débats souvrent sur la possibilité d’une guerre nucléaire limitée et contrôlée ainsi que la possibilité que la Russie fasse l’usage d’une arme de type tactique dans le cadre de la guerre en Ukraine, a prévenu le Bulletin of the Atomic Scientists.

• À lire aussi: Russia has informed the United States of recent nuclear exercises, according to Washington

• À lire aussi: «Bomb sale»: a strategy of accusation already used by Moscow

En entrevue à QUB radio, l’éditeur des affaires nucléaires au Bulletin of the Atomic Scientists, François Diaz-Maurin, a mention que sa publication a un devoir d’éduquer, d’informer et d’alerter les gens sur ce type de problématique . «Nous avons fait un effort de divulgation sur les connaissances et l’effet d’échanges nucléaires dans le monde», at-il mentioned au micro de Benoit Dutrizac.

According to him, on peut douter de la stratégie de guerre nucléaire contrôlée et il ne souhaite pas verifier si elle est vraie ou fausse. «Si on essaie de verifier, c’est qu’on laisse la possibilité de l’usage d’une seule arme. Le seul usage que nous avons eu dans l’histoire de l’humanité, c’est lorsque’il y avait un seul pays qui possédait l’arme nucléaire et les deux bombes en sa possession ont été utilisés. Aujourd’hui, neuf pays possessent l’arme nucléaire. C’est donc compliqué à admittre qu’il puisse avoir une guerre contrôlée»

Ce dernier a précis qu’il existe aussi des théories dans l’autre sens. Celles-ci indicate that the use of a single nuclear weapon would require a devastating response because they are in the policies of the doctrines that the actions of this type should be subjected to a response of the same order of magnitude. «L’utilisation d’une seule arme nucléaire serait une aberration et une faute à l’échelle de l’humanité».

See also  La Russie «essaie daéantir» les unitis ukrainiennes à Azovstal

Le premier objectif de développer une arme nucléaire, selon M. Diaz-Maurin, est de generate du damage chez l’adversaire. «Les militaires cherchent à avoir le maximum de puissance possible. Cette dernière est affectede par la manière dont la bombe est lâchée. Si elle explose avant de toucher le sol, c’est encore plus dommageable pour les villes. Une arme moyenne d’environ 300 kilotonnes générait des quantités de suie gigantesque. Dans un conflit entre l’Inde et le Pakistan, ce serait de l’ordre de 100 têtes nucléaires projetées. En ce qui concerne une guerre entre les États-Unis et la Russie, ce serait 1500 de part et d’autre. Moreover, this war was not limited to the territories of the United States and Russia.

Adventant le déclenchement d’une guerre nucléaire, M. Diaz-Maurin croit qu’il n’y pas d’endroit de prédilection pour se réfugier. Il a estimate que les gouvernements à travers le monde doivent être prêts à cette éventualité.

«We are in a period of real flotation. Je ne peux pas dire ce qui se passera ou non en Ukraine. Cela dit, nous informons la population sur les consequences et la possibilité d’escalade reale d’une quelconque utilization d’une arme nucléaire.»