February 7, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Half of the democracies in the world are in decline, according to a new report

(Stockholm) Half of the democratic countries are experiencing an erosion of their political system, intensified by the war in Ukraine and the economic crisis, according to a report published on Wednesday by the think tank IDEA International, the international institute for democracy and electoral assistance. .


« Nous voyons maintenant des facteurs extremely défavorables à la démocratie, qui sont intensiés par les retombés de la crise économique enclenchée avec la pandemia et les consequences économiques de la war en Ukraine », declaré à l’AFP Kevin Casas-Zamora, secrétaire général. de l’organisation based in Sweden.

According to him, ce déclin peut se traduire par exemple par une remise en cause de la crédibilité d’élections, par des atteintes à l’État de droit ou encore par des entraves à l’espace civique.

Les démocracies dont l’érosion démocratique est la plus grave, que le rapport catégorise comme pays « en recul » et qui include les États Unis depuis l’ dernièreannée, ainsi que le Brésil, la Hongrie, la Pologne, l’Inde et l’île Maurice, sont passés de six à sept en 2022 avec l’ajout du Salvador.

For Kevin Casas-Zamora, le cas des États-Unis est particulier unquiétant.

According to the report, the country faces problems of political polarization, institutional dysfunctions and threats to civil liberties.

« Il est maintenant clair que cette fièvre n’est pas redescendue avec l’élection d’un nouveau gouvernement », estimates Monsieur Casas-Zamora.

According to him, this translates notably into uncontrollable levels of polarization and attempts to compromise the credibility of electoral results without fraud.

See also  Le missile tombé en Pologne était «russe», insists Zelensky

Il estime que les États Unis ont également fait « un pas en arrière visible » en matière de droits sexuels et reproductives, « ce qui est très exceptionnel car la plupart des pays, […]progressent en termes d’élargissement des droits sexuels et reproductives ».

Plus d’autoritarisme

Sur les 173 pays couverts par le rapport, 52 des democracies décomptées étaiten en declin.

En revanche, 27 countries se sont tournés vers l’autoritarisme, soit plus du du ceux qui se sont tournés vers la démocratie.

Almost half of authoritarian regimes have intensified their repression in 2022, Afghanistan, Belarus, Cambodia, Comoros and Nicaragua have experienced a « general decline ».

En Asie, où seulement 54 % de la population vit dans une démocratie, l’autoritarisme se renforce, tandis que le continent African reste « solide » face à l’instabilité, malgré le grand nombre de défis quoque il doit faire face.

Dix ans après le Printemps Arabe, le Moyen-Orient continues quant à lui d’être « la région la plus autoritaire au monde » et ne compte que trois democracies : l’Irak, l’Israel et le Liban.

En Europe, près de la moitie des democracies du continent, soit 17 countries, ont suffered d’une érosion démocratique ces cinq dernières années.

« Les démocraties peinent à équilibrer efficaciously des environnements marqués par l’instabilité, l’anxiété. Le populisme continues de gainner du terrain dans le monde alors que l’innovation et la croissance stagnent ou declinent », underlines the report.

Il note également des « tendances troublantes », even in countries with high levels of democratic standards.

See also  Californie | Le « Big One » pourrait ne pas être un tremorment de terre

Ces cinq dernieres années, les progrès ont stagné dans tous les indices des études du think tank, certains revenant au même niveau que dans les années 90, selon le rapport.

« Les systèmes démocratiques ont vraiment dégringolé ces deux dernières decennie et cela est devenu une question brûlante à notre époque », explains Monsieur Casas-Zamora.

However, there are also signs of progress.

Le rapport indicates ainsi que des populations se rassemblent pour pusher leur gouvernement à réponder aux demandes du 21e siècle, des droits de reproductives en Amérique latine aux protests de la jeunesse pour le climat tout autour du globe.

“Mais aussi dans des pays comme l’Iran où les gens sont sorti dans la rue pour demander la liberté, l’égalité et la dignité”, added Monsieur Casas-Zamora.

« Il ya quelques lueurs d’espoir, mais la tendency générale reste sombre ».