August 19, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Il subit une ablation d’une partie de lung par erreur

Un Français de 65 ans victime d’une erreur médicale vit depuis quatre ans avec deux lobes en moins à son poumon droit en raison d’un cancer qu’il n’a jamais contracté, rapportent divers médias français.

• À lire aussi: Une vasectomie per erreur sur un garçon de 4 ans

À la suite d’une infection pulmonaire subie en 2018, le resident de la ville de Toulouse a effectue une biopsie qui lui révélé qu’il était atteint d’un cancer du poumon. Peu de temps après, il est opéré et on lui retire donc une importante partie de son poumon droit.

One month après l’intervention, le patient revoit son chirurgien qui lui annonce qu’il ne souffre pas de cancer. L’homme apprend que son ablation de deux lobes du poumon a été effecté pour rien.

Ce dernier a contacté l’office national d’indemnisation des accidents médicaux afin d’obtenir réparation.

Après enquête, le patient floué a appris que le prélèvement effectue lors de sa biopsie a été échangé par erreur avec celui d’une autre patiente.

En juillet 2021, une plainte a été déposé, mais celle-ci a été rejected par le tribunal sans aucune enquête ten days plus tard.

L’avocat du patient a réussi à faire saisir le dossier par un juge d’instruction en avril dernier.

En plus de la plainte au pénal, une procédure au civil est en cours.

Depuis cette erreur médicale, le sexagénaire affirme vivre un calvaire. Il s’essouffle au moindre effort et estime avoir perdu une bonne partie de sa capacité pulomnaire.

«Ils ont volé ma vieillesse», déplore-t-il.

Son avocat a réclamé une expertise pour évaluater le préjudice subi par son client.

See also  Canadian Armed Forces: Lieutenant fired for inappropriate comments

«Des propositions d’indemnisation nous sont déjà parvenues, mais nous les jugeons insufficentes. L’expertise nous permettre d’obtenir une indemnisation plus raisonné», a declarée l’avocat.