January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Kharkiv bombardée quelques heures après la visite d’une ministre allemande, l’Ukraine veut des chars

Des bombardements russes ont frappé Kharkiv mardi soir, quelques heures après la visite surprise dans cette ville du nord-est de l’Ukraine de la chief de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock, avec son homologue ukrainien qui a pressé l’Allemagne de fournir des blindés lourdes.

• À lire aussi: Ottawa will provide a system of anti-aircraft missiles to Ukraine

• À lire aussi: Une vente d’œuvres de Banksy au profit de l’Ukraine ciblée par une cyberattacke

• À lire aussi: Les forces ukrainiennes résistent à «des assaults violent» dans l’est de l’Ukraine

« Plus une telle décision tarde, plus il y aura de victimes, plus il y aura de morts parmi les civilians », a martelé le ministre ukrainien Dmytro Kouleba.

Un journaliste de l’AFP a entendu par la suite plusieurs explosions dans la ville, relatively épargnée ces derniers temps par les frappes russes.

« Restez dans les abris. Les occupiers bombardent une nouvelle fois! », averti sur la messenger Telegram le gouverneur régional Oleg Synegoubov.

Il était impossible dans l’immédiat de determiner si ces frappes avaient fait des damage et des victimes.

Plus tôt mardi, Annalena Baerbock était come dans cette ville proche de la frontière russe et très éprouvée par la guerre.

Invited by his counterpart Dmytro Kouleba, she assured that Ukraine could count on “solidarity” and “support” from Germany.

La ministre a dit avoir brought « a new package » of aid including 20 million euros for demining and so much for developing the Starlink internet access network. She also announced new deliveries of generators for the Ukrainian energy infrastructures bombarded systematically by Russia.

See also  Guerre en Ukraine | «On a vaincu les nazis, on vaincra les Russes

Mais l’Ukraine réclame surtout la livraison de chars de combat occidentaux, et Berlin n’a toujours pas réponsue favorable à sa demande de lui livrer des blindés « Leopard 2 », du matériel lourd à la technologie recognized.

Livraisons d’armes

Kharkiv was the target of multiple bombardments at the beginning of the conflict, but the Ukrainian forces were able to defend themselves. Le front des combats s’est depuis éloign et se trouve actuellement à environ 130 km de la ville.

“Kharkiv is now a symbol of successful Ukrainian counter-offensives that prove that Ukraine can win with sufficient aid from its partners,” pointed out M. Kouleba.

Mme Baerbock a assured que le pays pouvait compter sur la livraison d’armes dont il a besoin « pour libéraire ses concitoyens qui souffrent encore de la terror de l’occupation russe ».

Après de longs mois de progiversations, l’Allemagne a recente announcement l’envoi de 40 blindés d’infanterie « Marder » d’ici le printemps.

Mais au sein de la coalition d’Olaf Scholz, les Verts, le parti de Mme Baerbock, et les libéraux réclament la livraison de chars lourds de combat de type « Leopard ».

« Je ne doute pas que l’Ukraine va recevoir des chars +Leopard+ allemands, car le gouvernement fédéral sait au plus profond de lui-même que c’est nécessaire », a dit M. Kouleba.

Pour contrer les bombardements massifs de la Russie visant les infrastructures critiques ukrainiennes, l’Ukraine porra benefit d’un système de défense aérien offered by Canada, announced Tuesday the prime minister Justin Trudeau.

Cet armement, acheté aprés des États-Unis, est le premier système antiérieren NASAMS que le Canada offre à l’Ukraine, a indique Ottawa, qui évaleur de ce don à 406 million de dollars canadiens (282 million d’euros).

See also  Trump wants to send you an email from your website

Ce système de missiles s’ajoute aux blindés, howitzers, vêtements d’hiver et munitions que le Canada a fornis à Kiev pour l’aider à repels l’invasion russe.

L’Ukraine en Europe

The chief of the German diplomacy indicated otherwise that he wanted to evoke the process of accession to the European Union to which the country aspires.

L’Ukraine, ainsi que la Moldavie, s’était vu attributer en juin le statut de candidat à l’UE. Mais plusieurs représentants des États membres les avaient d’ores et déjà averti de ne pas se « se faire d’illusions » sur une adhesion rapide.

« Il est important pour moi que nous ne perdions pas de vue la place de l’Ukraine dans notre famille européenne, même en cet hiver de guerre », a estée Mme Baerbock.

C’est la troisième fois qu’Annalena Baerbock se rend en Ukraine depuis le début de l’invasion russe, après des déplacements à Kiev et à Boutcha, bourgade proche de la capitale ukrainienne où les troupes russe sont accusées d’avoir commis des crimes de guerre.

The president of Ukraine, Volodymyr Zelensky, announced in the evening that he had revoked the citizenship of the rich businessman Viktor Medvedtchouk, close to Vladimir Putin, accused by Kiev of high treason in favor of Russia.

This former 68-year-old deputy, born in Siberia and considered the man of the Russian president in Ukraine, was handed over to Russia in a prisoner exchange between Kiev and Moscow in September 2022 after being imprisoned for more than five months in Ukraine. .

See also  Thirty-nine people are missing after a boat capsized in Florida

« Si les députés du peuple choisessent de servir non pas le peuple ukrainien, mais les meurtriers qui sont venus en Ukraine, alors nos actions seront appropriatus », s’est defendu mardi soir M. Zelensky dans son allocution quotidienne.

Il n’a toutefois pas évoqué dans son message la citoyenneté russe presumée des personnes visées.