September 29, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La China va envoyer des troupes en Russie pour des exercices militaires conjoints

(Pékin) Pékin will send troupes to Russia to participate in joint military exercises at the end of the month, in order to “deepen cooperation” between the two armies, announced the Chinese Ministry of Defense.

Publié à 6h38

La Chine et la Russie entretienn des liens étroits en matière de défense et Pékin aindicé vouloir porter les relations bilaterales « à un niveau plus élevé », malgré les condemnations internationales suscitées par la war en Ukraine.

According to a press release published on Wednesday, China will participate in the annual exercises “Vostok” – scheduled for August 30 to September 5 according to Moscow – in the framework of cooperation with Russia.

“The objective is to deepen the practical and friendly cooperation with the armies of the participating countries, to increase the level of strategic collaboration between the participating parties and to strengthen the capacity to respond to diverse threats to security,” the ministry said. de la Défense dans le communiqué.

L’Inde, la Biélorussie, la Mongolia, le Tadjikistan, entre autres, participeront aussi à ces exercices.

La Chine et l’Inde ont été accusées ces derniers mois de couvrir diplomaticementiquement la Russie en s’opposant aux sanctions occidentales et aux sales d’armes à l’Ukraine.

But Pékin assures that its participation in military exercises is « sans aucun rapport avec la situation actuelle au niveau régional et international ».

Il s’agit des deuxièmes exercices menés conjointement par la China et la Russie cette année.

In May, the two countries organized 13 hours of manœuvres near Japan and South Korea, forcing them to launch fighter jets in dissuasion, just as the American president Joe Biden was in Tokyo.

See also  Ukraine: There is a sortie exist for Poutine

Washington is regularly worried about the rapprochement between China and Russia, estimating that this puts global security in danger.

Interrogé sur la participation chinoise à ces exercices conjoints, le porte-parole du département d’État, Ned Price, a toutefois indicé que les États-Unis n’avaient pas d’« interprétation particulière ».

« La plupart des pays contrèssantes participent aussi régulement à un large éfann d’exercises et d’échanges militaires avec les États-Unis », at-il declaré lors d’une conférence de presse.