December 1, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La Corée du Nord fired a ballistic missile

North Korea fired an unidentified ballistic missile on Sunday, the South Korean army said, a few days after the arrival of an American nuclear-powered aircraft carrier in the region. pour des exercices.

• À lire aussi: La Corée du Nord dement exporter des arms vers la Russie

• À lire aussi: Une loi en Corée du Nord authorizes les frappes nucléaires préventives

• À lire aussi: Pyongyang rejected an offer of aid from Seoul to avoid denuclearization

«La Corée du Nord a tiré un ballistic missile non identifié», declared l’état-major interarmées de la Corée du Sud, without giving more details.

Ce tir, un des nombreux effectues cette année par Pyongyang, intervient également à la suite d’informations avansant que la Corée du Nord pourrait se préparer à lancer un missile ballistic sub-marin.

Les garde-côtes japonais ont également évoqué le possible lancence d’un ballistic missile, en s’appéant sur des informations du ministère japonais de la Défense, et ont demandé aux navires d’être vigilantes.

«Les navires sont priés d’être attentifs à toute nouvelle information, et si vous repérez des objets étrangers, veuillez ne pas vous en approcher, mais informer les garde-côtes», ont declaré ces derniers.

La télévision publique japonaise NHK has affirmed that the object in question seems être tombé en dehors de la zone économique exclusive du Japon.

On Friday, the American nuclear propulsion ship USS Ronald Reagan and the ships attached to it docked in the port city of Busan, on the southern coast of South Korea.

This presence responds to the desire of Seoul and Washington to increase the number of strategic American forces operating in the region.

See also  Merrick Garland c. Trump: le prosecutor général n'a plus le choix

South Korean president Yoon Suk-yeol, who took office in May, promised to strengthen joint military exercises with the United States, after the failure of his predecessor in diplomatic attempts with North Korea.

The USS Ronald Reagan will soon conduct joint exercises with the South Korean army au large de la côte orientale du pays.

Washington is the principal ally of Seoul in terms of security and counts around 28,500 soldiers in South Korea.

Les deux pays effectuent depuis longtemps des exercices conjoints. Ils insist sur leur caractère purely defensive, mais la Corée du Nord considers them comme des répétitions pour une invasion de son territoire.

Les responsables sud-koreans et américains préviennent depuis des mois que le leader nord-korean Kim Jong-un se prépare à performer un nouvel essai nucléaire.

In May, Pyongyang launched a short-range ballistic missile test from Sinpo, a large naval base in North Korea.

Le régime nord-korean a testé des armes nucléaires à six reprises depuis 2006. Le dernier essai en date, et le most puissant, est survenu en 2017, d’une puissance éstimée à 250 kilotonnes. Pyongyang has evoked a hydrogen bomb.