January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

La Corée du Nord fired trois nouveaux missiles

La Corée du Nord has launched three nouveaux ballistic missiles on the same day, at the end of 2022 marked by a record number of missiles of this type and a spectacular rise in tensions with Seoul and Washington.

• À lire aussi: Le mystère entourant cet objet aperçu dans le ciel de Séoul résolu

• À lire aussi: Kim Jong Un sets new military objectives for North Korea

• À lire aussi: Incursion nord-coréenne: Séoul s’excuse de ne pas avoir abatto les drones

L’état-major interarmées sud-korean a indicé avoir détecté «trois ballistic missiles à shorte portée lânzés par la Corée du Nord dans la mer de l’Est», le nom coréen de la mer du Japon, vers 08H00 locales samedi (23H00 GMT vendredi). Lancés depuis le county de Chunghwa, au sud de Pyongyang, les projectiles ont parcouru environ 350 km before de tomber dans la mer.

Ces nouveaux tirs clôturent une année 2022 record, au cours de la laquelle la Corée du Nord has launched an unprecedented number of missiles et multiplié les gestes d’hostilité à l’égard de ses voisins. Elle a notably testé, en mars, un missile ballistic intercontinental (ICBM) pour la première fois depuis cinq ans. Un autre ICBM nord-korean est tombé au large du Japon en novembre.

Les launches de samedi interviennent cinq jours après une rare incursion de cinq drones nord-koreans dans l’espace aérien du Sud, dont l’un a atteint le nord de la capitale Séoul. Malgré le deployment d’avions de chasse et d’hélicopés d’attacke pendant cinq heures, l’armée sud-koréenne a échoué à intercepter ces drones, ce qui a suscité de nombreuses critiques.

See also  கோவிட் -19 | Two cases of Omicron variant were detected in the UK and South Africa

Cette incursion aerial, la première du genre en cinq ans, a été qualified d'”intolérable” par le président sud-korean Yoon Suk-yeol, qui a promis de faire comprendre à la Corée du Nord que “les provocations auront toujours de dures” consequences» pour elle. Jeudi, l’armée du Sud a effectue des exercices dans le but de reinforcer sa défense anti-drone, selon l’état-major.

Certain analysts have seen a riposte to the announcement on Wednesday by the Ministry of Defense of South Korea, of a successful spatial lancer attempt in the framework of Seoul’s efforts to strengthen its reconnaissance capabilities. de surveillance par satellite.

«Le but des launches de missiles par la Corée du Nord d’aujourd’hui est de réponder au lanceur spatial à propergol solide de Séoul. Pyongyang seems to consider this as a competition», a declaré à l’AFP Yang Moo-jin, professor à l’Université des études nord-coreennes à Séoul.

The new missile launches took place during the annual meeting of the Workers’ Party in North Korea, during which the leader Kim Jong Un and other high dignitaries presented their goals for 2023 in key areas such as la diplomacy, la sécurité et l’économie.

Les décisions prises lors de cette réunion should be être rendues publiques par le régime peu après sa cloture. Au cours des années précédentes, Kim Jong Un avait l’habitude de prononcer un discours le 1er janvier, mais il a recente troqué cette tradition contre des annonces lors du plénum du Party.

Les trois tirs de samedi potrouillet être «un cadeau de Kim Jong Un au peuple, marking the end of an année record in termes de launches de launches, et un salut au plenum du Parti des travailleurs de Corée», a estimate à l’ AFP Ahn Chan-il, un chercheur spécialisé dans la Corée du Nord.

See also  R ukfugiés ukrainiens: «cest c quon voit dans les films sur la 2 e Guerre mondiale | Guerre en Ukraine

According to him, «Kim essaye d’envoyer un message selon lequel le peuple peut se sentir en sécurité, car leur pays est clairement une puissance militaire, même sil souffre du point de vue économique».

Kim Jong Un avait affirmed fin novembre vouloir doter son pays de «la plus puissante force stratégique du monde». Deux mois plus tôt, la Corée du Nord avait adopted une nouvelle doctrine rendant «irréversible» son statut de puissance nucléaire, et l’autorisant à mener une frappe atomicique préventive en cas de menace existentialelle contre son régime.

Séoul et Washington prêtent à Pyongyang l’intention de mener proximatement un nouvel essai nucléaire, qui serait le septième de son histoire et le premier depuis 2017.

Les dirigens nord-koreans affirment qu’une nucléaire dissuasion crédible est essentielle à la survie de leur pays, qui se dit constantement menacé d’aggression par les États-Unis.

On their side, the United States, South Korea and Japan have strengthened their military cooperation and joint maneuvers in the face of North Korean threats, especially since the announcement of the new doctrine of Pyongyang.

Mais ce reinforcement a rité encore davantage la Corée du Nord qui, par la voix de sa ministre des Affaires étrangères Choe Son Hui, a promis mi-novembre des représailles «féroces» s’il se poursuivait.