December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La Corée du Nord promises a «firm» military response to the American-South Korean exercises

La Corée du Nord a promis lundi une réponse «soutenue, ferme et écrasante» aux exercices militaires conjoints américano-sud-corênes, après une série record de tirs de missiles ces derniers jours.

• À lire aussi: North Korea launched four short-range missiles

• À lire aussi: Séoul déploie des avions furtifs après avoir détecté 180 avions de combat nord-koreans

• À lire aussi: Nouvelle série de tirs nord-koreans, échec apparent d’un intercontinental missile

Ce nouvel avertissement de Pyongyang intervient en réponse à l’exercice «Vigilant Storm» («Tempête Vigilante»), les plus grandes manoeuvres aériennes conjointes never menées par Séoul et Washington.

Dans un communiqué, l’état-major général de l’Armée populaire coréenne a affirmed that cette dernière «continuera à réponder à tous les exercices de guerre anti-RPDC de l’ennemi par des mesures militaires pratiques souteunes, résolues et écrasantes», en utilisant un acronyme pour le nom officiel de la Corée du Nord, a rapporté l’agence officielle KCNA.

Au cours de «Vigilant Storm», la Corée du Nord has fired several dozen ballistic missiles en mer, one of which has fallen près des eaux territoriales du Sud. Le président sud-korean Yoon Suk-yeol denounced une «invasion territoriale de fait».

Ces essais de missiles, qui se sont accompagéd de tirs de barrage d’artillerie et de sorties aériennes massivees, étaiten une «réponse claire» aux exercices conjoints americano-sud-koreans, ajoute le communiqué nord-korean. L’état-major has qualified «Vigilant Storm» de «provocation destinée à faire monter intentionallyllement la tension dans la région».

“Plus les provocations militaires de l’ennemi se poursuivront, plus l’Armée populaire de Corée les contrara de manière approfondie et impitoyable”, menace encore le communiqué.

See also  Cor Nord: 15 nouveaux morts of èfivere in plaine flambe on COVID-19

Des centaines d’avions de guerre américains et sud-coreans – dont de puissants bombardiers lourds B-1B – ont participée aux exercices «Vigilant Storm» du 31 octobre au 5 novembre. C’était la première fois que des B-1B se rendaient dans la péninsule coréenne depuis décembre 2017.

According to l’état-major sud-korean, ces maneuvers étaiten destinée à demonstrer la «capacity et la préparation à réponder firmement à toute provocation de la Corée du Nord».

Les manoeuvres americano-sud-coréennes sugestient depuis longtemps de vives réactions de la part de la Corée du Nord, qui consideres les comme des répétitions générales à une invasion de son territoire ou à une tentative de renversement de son régime.

According to analysts, the aerial maneuvers are particularly worrying for Pyongyang, because its air forces are one of the weakest points of its army, lacking both technologically advanced aircraft and experienced pilots.

La Corée du Nord had already, in September, revised its nuclear doctrine to authorize preventive strikes in case of existential menace against the regime of Kim Jong Un.

If the nuclear «system of command and control» of North Korea is «mis en danger par une attaque de forces hostiles, une frappe nucléaire will be launched automatically and immediately», précis la nouvelle doctrine.

Séoul et Washington s’attendent à ce que Pyongyang effectue proximatement un essai nucléaire, qui serait le septième de son histoire et le premier depuis 2017.