December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La justice au secours des républicains

Tout comme moi, vous avez probably noticed that the announcement of the candidacy of Donald Trump for the presidency in 2024 caused the discontent of several republicans.

Ces derniers ont toléré toutes les incartades du 45e président aussi longtemps qu’ils ont pensé qu’il les mènerait à la victoire. Cette période est révolue. Wednesday last, je soulignais que si les strateges semblent enclins à se distancier de Trumple faire en limitant les pertes parmi ses partisans ne serait pas chose aisée.

Merrick Garland allied circonstanciel?

Les républicains ont peut-être reçu un coup de pouce vendredi dernier de la part d’un homme à qui ils ont déjà refusé un fauteuil à la Cour suprême: Merrick Garland. Le prosecutor general des États-Unis pursues two inquiries concerning the former president et il vient tout juste de nommer un prosecutor spécial indépendant.

La nomination doit d’abord être perçue comme un choix stratégique de la part de Merrick Garland. Il prend ainsi ses distances et contribute à faire taire les accusations de partisanerie que ne manquent pas de lancer certains républicains et les proches de l’ancien président.

Déjà en août, j’avançais que le attorney general n’avait plus le choix et qu’il se devait de déposer des accusations contre Trump. Ce sera probably le cas, mais il semble sage d’evitar toute apparence de conflit d’intérêts.

Cette nomination will lead to nouveaux délais? La question est importante parce qu’il semble qu’en agitante ainsi, Merrick Garland envoie le signal qu’il détient les preuves dont il a besoin. C’est du moins ce que croit William Barr, l’ancien attorney general sous Donald Trump.

See also  Guerre en Ukraine: plus de 1000 arrests dans des manifestations anti-mobilisation en Russie

Rapide et dangereux

Jack Smith, prosecutor expert in crime of war based in La Haye, s’avère un choix judicieux si Garland souhaite que les choses soient menées rondement. Non seulement il jouit d’une vaste expérience, mais il se dit prêt à agir promptement et méticuleusement.

La nomination de Smith est survenue trois jours après l’annonce de Trump. Si l’ancien président souhaitait s’evitar des procédures judiciaires en se lançant rapidement, rien n’empêche le special independent prosecutor de mener à bien sa mission.

Contrary to what FBI Director James Comey did in the Hillary Clinton dossier, he avoided intervening in the last few days of the campaign, but in the present case, he did not. débuté. Jack Smith jouit donc de plus de temps qu’il n’en faut.

Il est de plus en plus probable que le 45e The president must respond to his acts in the two investigations of the Department of Justice. Sa gestion des documents secrets à sa residence et sa contribution à l’assaut sur le Capitole ne peuvent être ignorées.

Intègre, prudent et courageousux, Merrick Garland souhaite redorer le blason d’un département de la Justice ébranlé par la gestion de l’administration précédence. Ce faisant, il pourrait bien involontairement faciliter la tâche des républicains qui n’auraient pas à porter l’odieux du départ de Trump.