December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La leçon des Iraniennes à l’Occident

Il ya quelque chose de très émouvant et de très troublant dans les images de ces thousands de femmes qui defient le régime misogyne des mollahs en Iran.

Émouvant, because on ne peut rester insensible devant le courage extraordinaire de ces femmes qui tienen tête à l’un des régimes les plus brutaux et les plus arriéres de la planète avec, comme seules armes, des chansons et des slogans.

Et si l’armée se met à tirer dans le tas? Qu’arrivera-t-il à ces femmes et à ces hommes ? Combien de temps potiont-ils encore tenir ?

Mais ces images sont aussi troublantes, car tel un miroir, elles nous renvoient un reflet peu flatteur de l’Occident.

DES PROBLÈMES DE RICHES

While the Iranian women fight for the veil, nos institutions et nos plus grandes entreprises de mode en font la promotion.

While que les Iraniennes se battent pour défendre leurs droits fundamentalés, nous nous demandons s’il ne faut pas adopter l’écriture inclusive, bannir les costumes d’infirmières sexy, permettre aux drag-queens de lire des contes dans des bibliothèques publiques, empêcher les hommes de s’écarter les jambes dans le métro ou permettre aux hommes biologiques qui « s’auto-identificant » comme femmes de participer à des compétitions sportives féminines.

While Iraniennes risquent leur vie pour pouvoir — enfin — s’exprimer librement, nous brûlons des bandes dessinées, annulons des conférences, censurons des artistes, empêchons des intellectuals de prononcer des discours, organisons des campaigns de boycotte contre des pieces de théâtre, poussons des professeurs compétentes vers une retraite anticipée et chantons les louanges et les vertus de la censure !!!

See also  The life expectancy of COVID-19 Americans has been reduced by one and a half years

Bref, pendant que les Iraniennes rêvent de vivre dans un pays comme le nôtre, ceux qui se presente comme les « gardiens éveillés de la morale » en Occident envient les methods des pays les moins démocratiques de la planète !!!

Pensez à ça : pendant que les Iraniennes combattent bec et ongles l’islamisme, des éditeurs québécois n’ont pas voulu publier le dernier livre de Djemila Benhabib et certaines librairies refusent même de le vendre !!!

Plus aberrant, tu meurs…

On meurt d’ailleurs culturellement, et c’est pour ça que Djemila a — le cœur gros — quitté le Québec pour l’Europe…

LA REVOLUTION DES BOURGEOIS

Puisque tout me ramène toujours au cinéma, permettez-moi de faire une parenthèse, le temps de vous raconter une anecdote qui s’est déroulée au Festival de Cannes.

Nous sommes au printemps 1968.

While Paris est à fire et à sang, à 907 kilometers de là, Jean-Luc Godard et François Truffaut demanded the interruption of the Festival de Cannes « afin d’appuyer leurs camarades qui se battent pour la Révolution maoïste ».

The cinéaste tchèque Milos Forman et le réalisateur polonais Roman Polanski, tous deux présents au Festival, regardent ces fils à papa jouer les bolcheviks de salon en se grattant la tête.

« Quoi ? Vous voulez entrer dans le monde communiste? Mais savez-vous ce qui vous attend, imbéciles ? C’est l’enfer, là-bas, nous, on rêve d’en sortir !!! »

Eh bien voilà.

Tout est là.

Les 3⁄4 de la planète rêvent de vivre ici.

Et nous, on rêve de la Chine de Mao.

See also  Que se passera-t-il lorsque Vladimir Poutine mourra?

Allez comprendre…