September 29, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La pandemice a bel et bien commence dans le marché de Wuhan, concluent deux études

Deux études publiés mardi dans la prestigeuse revue Science conclusion that the pandemic of COVID-19 has begun in the market of the city of Wuhan, in China, pointing ainsi vers une très probable origine animale du virus.

• À lire aussi: La COVID-19 continues de se propagate dans l’Est-du-Québec

• À lire aussi: Vaccination des jeunes enfants: les parents québécois égamente divisés

• À lire aussi: Positif à la COVID, le maire de Québec va rater la visite du pape

The first study is a geographical analysis showing that the first cases detected in December 2019 were concentrated around the market. La seconde est une analysis génomique du virus des premiers cas démontrant qu’il est très peu probable que le virus ait largemente circulé chez les humains avant novembre 2019.

Depuis le début de la pandemie, le débat fait rage entre les experts, qui cherchent encore à élucider le mystère de l’origine du virus quasiment trois ans plus tard.

L’un des auteurs de ces études lui-même, Michael Worobey, virologist à l’Université de l’Arizona, avait signé une lettre de 2021 appelant à considerar sérieusement l’hypothèse d’une fuite d’un laboratoire de Wuhan.

Mais les données analysées depuis «m’ont fait évoluer, jusqu’au point qu’aujourd’hui je pense aussi qu’il n’est simplent pas plausible que le virus ait été introduit d’une autre manière qu’à travers le commerce d’animaux au marché de Wuhan», at-il dit lors d’une conférence de presse.

De son côté, Kristian Andersen, de l’institut de recherche Scripps et lui aussi coauteur de ces études, a declarée: «Avons-nous réfuté la théorie de la fuite de laboratoire? Non. Pourrons-nous le faire un jour? Non. Mais je pense qu’il est important de comprendre qu’il ya des scénarios possibles, et d’autres probables. Et que ”possible” ne signifie pas “tout aussi probable”.»

See also  Govt-19: "Without a doubt we are going to face a very difficult winter"

Concentration autour du marché

The first study analyzed the places of residence of 155 premier cases identified in December 2019. Quartiers à forte densità, témoignant de la propagation du virus.

De plus, parmi les cas etudies, les personnes n’étant pas diremente ligantes au marché résidaient plus près de celui-ci que celles qui y travaillaient ou qui s’y étaiten rendues rendezvous. Cela indique qu’elles ont probabilité été infectedées du fait de leur proximité avec ce lieu.

Les chercheurs ont également analysé des samples prélevés sur le marché en janvier 2020, par exemple sur une cage ou des chariots.

Their analyzes show that the samples positive for SARS-CoV-2 were concentrated in the south-west of the market, precisely where animals were sold (dont des chiens viverrins, une espèce de Blaireau, des renards…).

L’animal qui aurait servi d’intermediate entre les chauves-souris, porteuses de coronavirus, et l’humain n’a pas été determined.

Empêcher d’autres pandemies

La seconde étude est fondée sur l’analyse du génome du virus ayant infecté ces tout premiers cas. She concluded that two lineages of the virus, A et B, existed before February 2020 and that these two lineages were probably the result of two separate events of transmission to humans, both in Wuhan.

De précedes études avaient, elles, sugget que la lignée B avait évolué à partir de la lignée A.

Les scientifiques point out that it will be important, à l’avenir, to understand where the animals sold on the market of Wuhan come from in order to reduce future risks.

Si des zones d’ombre subsistent donc, les chercheurs ont soutenu que les informations disponibles sur les débuts de cette pandamié étaiten, en réalité, très détails.

See also  Kiev, the first soldier russes laissent des cadavres et du sang sur leur passage

«Il ya ce sentiment général qu’il n’y a aucune information qui puisse nous dire quoi que ce soit sur l’origine de la pandemie de COVID-19», commented Kristian Andersen. «C’est simplement faux»

China has regularly been accused of dissimulating information or not cooperating fully with international investigations. Or, comprendre comment cette pandemie a débuté est crucial pour aider à impêcher de futures événements similaires et potentialementament sauver des millions de vies.

«Les pandemies n’exigent pas que l’on describe un responsible, mais elles réclament qu’on les comprenne», concluded Kristian Andersen.