December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

La Russie tente de soutrem les Ukrainiens en les faisant «geler», denounced Blinken

KYÏV | Les États Unis ont accusés vendredi la Russie de vouloir faire «geler» la population ukrainienne cet winter faute de pouvoir l’emporter sur le champ de bataille, au moment où Vladimir Putin annonçait la pursuit du déplacement des habitants de la région meridionale de Kherson face à la pressure de l’armée de Kyïv.

• À lire aussi: Un juge britannique qualifies l’invasion de l’Ukraine de «terrorisme»

• À lire aussi: Les autorités russes dementent vendredi qu’un couvre-feu sera mis en place à Kherson

L’Ukraine denounced une politique de «déportation» vers l’est de son territoire sous contrôle russe, voire vers la Russie elle même, et a pris à témoin la communauté internationale.

Celle-ci multiplié les initiatives le même jour pour tenter de contraindre Moscou à arrêtre son offensive, du chancellier German Olaf Scholz, qui appelé le president Chinese Xi Jinping à use de «son influence» en ce sens sur le Kremlin, au G7 réuni à Münster (Allemagne) qui a réiteré son soutien indéfectible à Kyïv.

Le chauffage assureur, affirment les authorities

Les ministres des Affaires étrangères des seven industrialized countries ont notably convenu de mettre en place «un méchanisme de coordination» afin d’aider l’Ukraine à «répar et defendre» ses installations d’approvisionement en électrique et en eau massively pillonnées ces denrières semaines par les Russes.

Il s’agira aussi de livrer pompes à eau, appareils de chauffage, conteneurs d’habitation, sanitaires, lits, couvertures ou tentes.

Because Russia is trying to compensate for its military defeats in Ukraine by undermining the country’s vital infrastructures by “freezing” its inhabitants during the coldest months, American Secretary of State Antony Blinken said on the occasion of the G7. .

See also  Des élections existentialelles | La Presse

Le premier ministre ukrainien Denys Chmygal s’est nouveau voulu reassuring : «Nous nous préparons à tous les scénarios. Nous stockons des équipements de production d’énergie en cas d’urgence», at-il explicable vendredi.

«Aujourd’hui, près de la moitie des buildings dans toute l’Ukraine ont du chauffage. Ce sont des écoles, des jardins d’enfants, des hôpitaux, des immeubles d’habitation (…) In Kiev, 78% of the buildings are currently heated», declared M. Chmygal.

«Il ya sufficiente de réserves dans les dépôts souterrains de gaz. 14,5 milliards de m3 de gas ont été accumulés. Compte tenu des livraisons étrangères attendues, ces volumes seront suffistant pour passer la saison» où le chauffage est necessaire, toujours d’après le chef du gouvernement.

«Nous avons déjà reçu 700 generators de donateurs (foreigners). 900 autres seront bientôt livrés par eux», a encore dit M. Chmygal.

The Organization des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) will pour its part to reinforce its actions in Ukraine in order to allow aux agriculturists to continue to produce despite the conflict.

Combat dans l’est

Parallèlement, les combats se poursuivaient, «les more violent» s’étant «concentrés cette semaine dans le Donbass (est), à Bakhmout et Soledar», a soirée dans la soirée le president Volodymyr Zelensky.

Mais «nous tenons nos positions», at-il assurer, insistant sur les pertes importantes, selon lui, dans les rangs russes.

«Dans la journée, les occupiers russes ont tiré trois missiles et effectue cinq frappes aériennes et deux de lance-roquettes multiples», sur les régions de Lviv (ouest), Kharkiv (nord-est), Dnipropetrovsk (centre) et Zaporijjia (south ), a quant à lui signalé l’état-major des forces ukrainiennes.

See also  Matthew Stafford battles finger injury, leads Rams to big NFC West victory

Face à cette situation, les Occidentaux continuent d’octroyer une aide militaire tous azimuts à l’Ukraine : les États-Unis vont ainsi financer la modernization de chars T-72 et de missiles sol-air HAWK dans le cadre d’un program de quelque 400 million de dollars.

«Nous reconnaissons le besoin aigu de défense antiaérienne en ce moment critique où la Russie et les forces russe font pleuvoir des missiles et des drones iraniens sur les infrastructures civiles» ukrainiennes, a à ce sujet launched vendredi à Kiev Jake Sullivan, le conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden.

«Plus de 5 000» displaced par jour

Le président russe, sur la Place Rouge pour la fête de l’Unité nationale, n’a pour sa part pas dévié de sa rhetorique habituelle.

“En fournissant continuellement des armes à l’Ukraine, en y envoyant des mercenaires”, les Occidentaux “favorisent leurs objectivees géopolitiques, qui n’ont rien à voir avec les intérêts du peuple ukrainien” ; et cela vise «égavel à affaiblir, désintegrate, destructire la Russie», a martelé M. Poutine.

Concernant l’evacuation en cours de populations du sud de l’Ukraine, il a jugé que «ceux qui vivent actuellement à Kherson» devaient être «éloignés des zones de combat les plus dangereuses».

«L’administration d’occupation russe a commeinée des déplacements de masse forcés d’habitants» de cette region, a reagie le ministère ukrainien des Affaires étrangères, affirmant que «des déplacements similaires sont aussi opérés dans d’autres provinces.

La semaine passée, les Russes avaient fait savoir que 70 000 habitants de Kherson et de sa région avaient été transferred sur la rive gauche du Dniepr, où Moscou contrôle mieux la situation.

See also  L'Ukraine rezette ultimatum russe de capituler à Marioupol

Mais le ministère russe de la Défense announced vendredi that these population movements were continuing at the rate of «plus de 5 000» personnes par jour.