January 29, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

L’armée est inquiète que le Canada ne fasse pas partie du pacte AUKUS

This trilateral treaty, also known under the acronym AUKUS, was announced in September 2021. According to several, it aims to counterbalance the growing military presence of China in the Indo-Pacific region, where Canada has great interests. économiques.

Une grande attention avait été accordée à ce traité lorsque les États-Unis et le Royaume-Uni avaient annoucement leur intention d’équiper l’Australie de sub-marins à propulsion nucléaire.

However, le commandement des opérations interarmées du Canada (COIC), le vice-admiral Bob Auchterlonie, a indicé à La Presse canadienne que le traité va plus loin que cela.

La technologie nucléaire sous-marine exists depuis un certain temps déjà, alors la partager n’est pas si important. C’est plus grave lorsqu’on parle des technologies advanced comme l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine ou l’apprentissage automatique quantique. These domaines evolve rapidly.

« Nous devons faire partie de ces discussions. Pourquoi n’avons-nous pas été inclus? D’où vient la résistance? Est-ce notre politique? Allons-nous investir? Ce sont des questions qui soulèvent des inquiétés. »

Une citation de Bob Auchterlonie, vice-admiral

Mystère à Ottawa

The federal government never explained the reasons for which Canada was not part of AUKUS. On ne sait même pas s’il avait été invité à signer ce traité. The cabinet of the Minister of Defense, Anita Anand, a new challenge to answer this question last week.

Daniel Minden, un porte-parole de Mme Anand, a préférence parler de la participation canadienne au Groupe des cinq – une alliance qui regroupe les services de renseignement du Canada, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Royaume-Uni et des États-Unis – à l’OTAN et au NORAD.

We continue to collaborate with our closest allies to keep Canadians safe through the Group of Five and our bilateral partnerships.a écrit M. Minden dans un courrier.

Le haut-commissariat de l’Australie et l’embassade des États-Unis ont transmis les questions aux responsables de leur capitale respectively. Le haut-commissariat du Royaume-Uni has not responded.

Pour certains experts, l’absence du Canada de ce treaty pourrait sexpliquer par la perception selon laquelle il ne serait pas assez dur avec la Chine.

Au cours des derniers mois, le Canada has hardened its position envers Pékin. Il a fermé la porte au giant chinois des télécommunications Huawei pour le développement du réseau 5G au pays, imposé de nouvelles restrictions sur la propriété étranger dans le domaine des minerals criticisms et announcement une nouvelle strategy Indo-pacifique.

Le vice-admiral Auchterlonie chante les louanges de cette nouvelle stratégie qui comprend le déployment d’un plus grand nombre de vaisseaux de guerre et d’autres actifs militaires dans la région ainsi qu’une plus grande collaboration militaire avec divers pays.

« Cette stratégie et l’interdiction faite aux entreprises chinesees d’investir dans le Nord sont des pas dans la bonne direction pour le Canada. Nous prenons acte des défis que nous devons reliever. »

Une citation de Bob Auchterlonie, vice-admiral

Pressures sur le Canada

Les autorités américaines ont longtemps averti le Canada qu’il serait tenu à l’écart du partage des renseignements sensitives si Ottawa n’adoptait pas une position plus forte contre la Chine. C’était notably le cas pendant le règne de Donald Trump et les tergiversations canadiennes concernant le réseau 5G.

Je travaille avec nos partners du Groupe des cinq. Je n’ai pas connosti de changement quant au partage des renseignements, points out le vice-amiral Auchterlonie. C’est bon signe.

Cet officier supérieur se dit conscient de l’existence d’une dimension politique à l’absence canadienne parmi l’AUKUS. Il reconnoitre qu’il n’a peut-être pas à exprimer son inquietude à ce sujet.

Ce n’est probable pas mon rôle, mais il faut regarder la vérité en face : quel est mon gagne-pain? Je represente le côté operational des Forces armées. Alors, suis-je concerned? Est-ce que je veux être involved avec nos plus proches alliés? Oui! Tout à fait. C’est important compte tenu des transferts technologiques en cause. Le Canada doit en faire partie.

See also  Royaume-Uni | Une fusillade contre une église de Londres fait six blessées