December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

L’armée ukrainienne continues d’avancer, Poutine espère une «stabilisation»

KYÏV | The Russian president Vladimir Putin assured Wednesday that the military situation will stabilize in the Ukrainian territories that he does not claim annexation but where his forces subsist in a series of reverses against the Ukrainian army.

• À lire aussi: Accord de l’UE sur de nouvelles sanctions contre Moscou

• À lire aussi: Ukraine: attaques aux drones kamikaze dans la region de Kyïv, un blessé

Quelques heures plus tôt, l’Ukraine avait annoucement régagner du terrain dans la région de Lougansk (est), après ses succès dans celles de Kherson (sud) et Kharkiv (nord-est).

«Nous partons du principe que la situation va se stabiliser et que nous pourrons développer ces zones de manière pacifique», estimated M. Putin, who decreed on September 21 the mobilization of hundreds of thousands of reservists pour tenter d’inverser la tendance .

  • Écoutez l’édito de Normand Lester à l’émission de Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 9 h 48 via QUB radio :

Il a signé un décret pour que la Russie s’approprie formalement la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporizhia. De son côté, le chef de l’AIEA Rafael Grossi announced his departure for Kyiv to discuss the «need for a protection zone autour de la centrale more urgent than ever».

Alors même qu’elle recule sur le terrain, la Russie a proclamé l’annexation de quatre régions d’Ukraine (Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporijjia) qu’elle contrôle partially à l’issue de “référendums” denoncés par Kyïv et ses allies occidentaux

Signe d’un désarroi en Russie, les revers de l’armée ont conduit un haut responsible parlementaire a appelé celle-ci à «arrêter de mentir» sur ses défaites.

See also  Le Québec, eldorado des couples accotés

«Notre peuple n’est pas stupide. Et il voit qu’on ne veut pas lui dire ne serait-ce qu’une partie de la vérité. This can lead to a loss of credibility», declared Andreï Kartapolov, head of the Defense Committee of the Duma, lower chamber of the Parliament, and former military commander.

Les troupes de Kyïv poursuivent, elles, leur contre-offensive, revendiquant de nouveaux gains dans l’Est et le Sud.

On Wednesday, the Ukrainian governor of the Lougansk region, jusqu’ici sous the quasi-total control of Moscow, proclaimed a breakthrough.

«Maintenant c’est officiel. La dé-occupation de la région de Lougansk has begun. Several localities ont déjà été libérées», declared Sergiï Gaïdaï in a video posted on Telegram, without further details.

La evell, l’Ukraine avait déjà vindiqué des avances dans le nord de la région meridionale de Kherson, tandis que la quasi-totalité de la région de Kharkiv (nord-est) apparête nouvelles sous contrôle ukrainien, ouvrant la voie vers celle de Lougansk , bastion des séparatistes installed par Moscou depuis 2014.

L’armée russe a de son côté assurer mercredi avoir mené, ces dernières 24 heures, des «frappes massives» près de Lyman (région de Donetsk), ville reprise recently par les forces ukrainiennes, et leur infliger de lourdes pertes.

Dans la région de Kherson, les troupes de Moscou «tienen leurs positions en repoussant les attaques de forces enemies supérieures en nombre», at-elle added.

Le porte-parole de Vladimir Putin, Dmitri Peskov a assured que les territoires perdus «seront repris».

M. Poutine avait lui juré de défendre les zones annexées, quitte à utiliser des armes nucléaires, menace qui n’a arrêté ni la contre-offensive ukrainienne, ni les livraisons d’armes occidentales.

See also  Plus 200 arrests pending in Marche des Fiertés, Istanbul

L’armée russe avait recognized à demi-mot des retreats mardi, en publiant des maps showing that Moscou a cédé toute une partie du nord de la région de Kherson et que sa presence dans celle de Kharkiv était minimale était.

Pas de bonnes nouvelles

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait salué des advances «puissantes» mardi, affirmant que des «dizaines de localités ont été libérées rien que cette semaine» dans les quatre régions dont Moscow revendique l’annexion.

Dans l’est, la retreat de Kharkiv permet aux forces ukrainiennes de porter le combat plus à l’est en direction de la ville de Svatové.

Aller plus loin

Près de Lyman, the node ferroviaire stratégique repris dans la région de Donetsk (est) le weekend passé, un parachutiste ukrainien croisé mardi par l’AFP a reconnu que lui et ses comrades étaiten à la fois «épuisés» et déterminées.

Oleksandre, 31 ans, explained that the battles were “hard”, but “aller de l’avant”.

Dans Lyman, où des journalists de l’AFP se sont rendus mercredi, Tatiana Slavouta, une habitante de 62 ans, dit ne pas savoir «si la situation est meilleure ou pire» depuis la reconquête ukrainienne.

«Tous les magasins sont fermés, nous n’avons pas d’argent, nous n’avons pas de lumière. Rien», explique-t-elle, mais «au moins maintenant, il ya le silence, pas de bombardements».

On the diplomatic front, American president Joe Biden announced Tuesday a new shipment of military equipment worth 625 million dollars.

On their part, the European Union states have agreed on a new series of sanctions against Russian entities and personalities.

See also  Govt-19: "Without a doubt we are going to face a very difficult winter"

La Russie a elle réclamé de participer à l’enquête sur les fuites des gazoducs Nord Stream, la Suède, responsible des investigations, ayant bloqué l’accès à la zone de ce sabotage présumé situate en mer Baltique.

Moscou a sous-entendu que les États-Unis ont pu saboter ces tuyaux clés pour l’approvisionement énergétique de l’Europe, quand les Occidentaux suspectent eux la Russie.

Sur plan sportif, l’Espagne et le Portugal ont anouncement avoir intégré l’Ukraine à leur common candidature pour l’organisation du Mondial-2030 de foot, la fédération portugaise saluant la «tenacité et de résilience dont fait preuve le peuple ukrainien».