December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

L’armée ukrainienne entre dans la ville de Lyman, située dans une des régions annexées par la Russie

L’armée ukrainienne est entrée samedi dans Lyman, ville stratégique de l’est de l’Ukraine, dans la région de Donetsk whose l’annexion la veille par Moscou a été firmement condamnede par Kiev et les Occidentaux.

• À lire aussi: Ukraine : 20 civilians found killed by bullets in their cars in the Nord-Est

• À lire aussi: L’armée ukrainienne dit avoir «encerclé» plusieurs milliers de soldats russes à Lyman dans l’Est (agence)

Saluting this important tactical victory, because Lyman is a crucial railway node, Ukrainian president Volodymyr Zelensky assured that next week, «de nouveaux drapeaux ukrainiens will float over the Donbass», where the region of Donetsk is located.

Puis il launched, s’addressant aux soldiers et aux responsibles russes et évoquant le président russe Vladimir Putine: «Tant que vous tous n’aurez pas résolu le problème de celui qui tout commencement, qui a déclenché cette guerre sensée contre l” Ukraine, vous serez tués un par un, devenant des bucs émissaires, parce que vous n’admettez pas que cette guerre est une erreur historique pour la Russie».

Kiev also fustigé la «illegale detention» du patron de la centrale nucléaire de Zaporijjia (sud), arrêté pour une raison encore inconnue vendredi par la Russie qui contrôle le site.

La prise de Lyman a été anouncee en milieu d’après-midi: «Les forces d’assaut aériennes ukrainiennes entrent dans Lyman, dans la région de Donetsk», a indicé sur Twitter le ministère ukrainien de la Défense.

Dans une vidéo d’une minute qui accompagne le message, on aperçoit deux soldiers ukrainiens agiter puis accrocher le drapeau national bleu clair et jaune à côté du panel «Lyman», à l’entrée de la ville.

See also  Un homme accusé d'agressions sexuelles dans la file d'attente pour voir le coffin de la reine

«Menacées de se faire encercler, les troupes allydies ont été retirées de Lyman vers des lignes plus favorable», a de son côté indicé dans un communiqué le ministère russe de la Défense.

Un peu plus tôt samedi, l’armée ukrainienne avait affirmed avoir «encerclé» plusieurs milliers de soldiers russes dans cette ville de la région de Donetsk, annexée vendredi par la Russie.

Reacting to the Russian withdrawal from the city, the leader of the Russian Republic of Chechnya, Ramzan Kadyrov, denounced the “nepotism” reigning in the Russian army and called Moscow to use “nuclear weapons of weak power” in Ukraine, without holding «compte de la +communauté occidento-américaine+».

Cour internationale de justice

À la suite de l’annexion de quatre régions ukrainiennes par Moscou, Kiev announced seisir la Cour internationale de justice (CIJ), l’exhortant «à se seisir du dossier le plus vite possible».

On Friday evening, Vladimir Putin concluded a day of ceremonies for the annexation of Ukrainian territories.

«La victoire sera à nous», avait-il lânzé, micro en main, devant plusieurs milliers de personnes réuniés pour un concert sur la place Rouge à Moscou.

Le conseiller à la presidentidad ukrainienne Mykhaïlo Podolyak raillé samedi sur Twitter: «Il ya 20 heures sur la place Rouge, les dirigens russes chantaient +hourra+ à cause de l’annexion de nouveaux territoires. (…) La réalité peut faire mal quand vous vivez dans un monde imaginaire».

«Illegal Detention»

Les dirigens des pays de l’Union européenne ont publié vendredi une declaration «rejectant» et «condamnant» l«annexion illegale» des quatre régions ukrainiennes.

Ces annexations rendent «beaucoup plus difficile, impossible, presque, la fin de la guerre», a estimate samedi le chef de la diplomacy européenne Josep Borrell, appelant l’Europe à reinforcer son arsenal militaire, «c’est nécessaire, indispensable pour la survie».

See also  COVID-19 | 3,5 million dhabitants du sud de la chine en quarantine

«La Russie est en train de perdre» la guerre, «elle l’a perdue en termes moralaux et politiques», mais «l’Ukraine n’a pas encore gagné», at-il judge.

NATO has denounced a «illegitimate» annexation, while in New York the UN Security Council has examined a resolution condemning «pseudo-annexions» in Ukraine, which was immediately blocked by a Russian veto. .

The American President Joe Biden swore that the United States and its allies would not be “intimidated” by M. Putin.

On the terrain, 24 civilians including 13 children were found dead, killed by bullets in their cars near Koupiansk, in the north-east of Ukraine, the governor of Kharkiv region, Oleg Synegoubov, said on Saturday. L’AFP avait vu au moins 11 personnes sans vie vendredi sur le site.

Et selon Oleksandr Starukh, chief of the military administration of the region of Zaporizhzhya, the toll of the attack on Friday saw a file of cars in the transit center of this city in the south of Ukraine est passé à 31 morts (30 civils et un policier) avec le decès d’une femme blessée.

L’Ukraine a condamné d’autre part la «illegale détention» du directeur général de la centrale nucléaire de Zaporijjia, Igor Mourachov, arrêté pour une raison encore inconnue vendredi par la Russie qui contrôle le site.

According to l’opérateur nucléaire ukrainien Energoatom, M. Mourachov a été interpellé par une «patrouille russe» vers 16 h alors qu’il se rendait depuis la centrale vers la ville d’Ernogodar, contrôlée par les Russes.

En Allemagne, a porte-parole de la société exploitant le gasoduc Nord Stream 2 reliant la Russie à l’Allemagne a indicé à l’AFP que celui-ci ne fuyait plus sous la mer Baltique.

See also  Souponnée davoir tué l'ex de son copain, une prof de yoga arrêtée après 43 days

Les infrastructures Nord Stream 1 et 2, construite pour acheminer le gaz russe en Europe, ont été dâmignantes par des explosions sous-marines au large d’une île danois en mer Baltique lundi, provoquant de vastes bouillonnements.

Par ailleurs, the German Minister of Defense, Christine Lambrecht, made a surprise visit to Ukraine on the same day, since the beginning of the Russian invasion.

Mme Lambrecht s’est rendue dans la ville portuaire d’Odessa, dans le sud de l’Ukraine, où elle a notably rencontre son homologue ukrainien Oleksiï Reznikov.

Les dirigens ukrainiens claimant depuis plusieurs semaines au gouvernement allemand d’autorises la livraison de chars de combat modernes susceptibles de faire la différence face aux troupes russes.