December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Le missile tombé en Pologne était «russe», insists Zelensky

Kyïv a réaffirmé mercredi que le missile ayant tué deux personnes la veille dans un village Polish près de la frontière avec l’Ukraine était «russe», contredisant l’OTAN et Washington qui accreditent plutôt la thèse d’un missile de défense ukrainien.

• À lire aussi: L’explosion en Pologne serait due aux systèmes ukrainiens de défense antiaérienne

• À lire aussi: Missile tombé en Pologne: l’Ukraine demande «un accès immediaté» au site

• À lire aussi: Quelles options pour Poutine après ses revers en Ukraine?

«Je n’ai aucun doute que ce missile n’était pas à nous», declared Wednesday evening Ukrainian president Volodymyr Zelensky on television.

«Je crois que c’était un missile russe, concordant au rapport des militaires» ukrainiens, at-il ajoute alors que les responsables de l’OTAN ont éstimée aupuravan qu’il s’aiguiat probabilit d’un missile du système ukrainien de défense antiaérienne.

Écoutez l’entrevue avec Remi Landry, Lieutenant-colonel à la retraite et professeur associé à l’Université de Sherbrooke à l’émission de Richard Martineau via :


Il a par ailleurs affirmed n’avoir reçu des Occidentaux aucune preuve de l’hypothèse d’un projectile ukrainien tiré pour abattre les missiles de croisier russe, lancés contre le territoire ukrainien lors d’une attaque massive.

«Avons-nous le droit de recevoir les preuves de nos partenaires à huis clos? Nous n’avons rien reçu», a lancé M. Zelensky tout en soignant que Kyïv voulait faire partie d’un groupe d’enquête international sur cet incident.

Budapest estimated on Wednesday that president Zelensky gave «un mauvais exemple». «Dans une telle situation, les dirientes mondiaux s’expriment de manière responsable», declaré à la presse Gergely Gulyas, chef de cabinet du prime minister Viktor Orban.

See also  Omigron may increase covit-19 exposure to more than 12,000 per day nationwide Corona virus

The fall of the missile on the Polish village has made NATO involved in the conflict and a major escalation in the war in Ukraine, because Poland is protected by a collective defense engagement of the Atlantic Alliance.

La Russie a nié avoir tiré ce missile, Varsovie elle-même jugeant «hautement probable» qu’il s’agisse d’un projectile antiaérien ukrainien, évoquant «un accident malheureux».

The missile killed two men in Przewodow and struck an agricultural building, leaving Poland under shock and its army on heightened alert.

La Maison-Blanche n’a «rien vu qui contredise» l hypothèse, advanced par Varsovie, selon laquelle le missile tombé en Pologne provenait «selon toute probabilité» de la défense antiaérienne ukrainienne, a estimate mercredi une porte-parole du Conseil de Sécurité nationale, Adrienne Watson.

«Cela étant dit, quelles que soient les conclusions définitives, il est clair que la Russie est, au bout du compte, responsable de cet incident tragique» à cause de ses frappes contre les infrastructures civiles ukrainiennes, at-elle estimated dans un communiqué, en ajoutant: «l’Ukraine avait, et a, le droit de se défendre

«The incident was probably caused by a missile from the Ukrainian anti-aircraft defense system fired to defend the Ukrainian territory against the Russian cruise missiles», declared NATO chief Jens Stoltenberg after a crisis meeting. Brussels.