January 29, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Le renseignement russe réclame l’arrestation de deux ministres ukrainiennes

Le renseignement russe (FSB, ex-KGB) a réclamé l’arrestation de deux ministres ukrainiennes, a indique mardi à l’AFP un tribunal de Moscou, les deux responsibles étant accusées, selon des médias russe, d’avoir violé l’integrity territoriale de la Russie.

«Les enquêteurs du FSB ont demandé (…) d’ordonner par tumace l’arrest de la minister de la Réintégration des territoires n’étant pas sous le contrôle de l’Ukraine, Irina Verechtchouk, et de la vice-ministre des Affaires étrangères» Emine Djaparova, a indicated le tribunal Lefortovo de Moscou.

  • Écoutez l’entrevue avec Paule Robitaille à l’émission de Philippe-Vincent Foisy via QUB radio :


Cette demande d’arrestation par contumace a avant tout une dimension symbolique.

Le tribunal n’a pas voulu précis le motif invoqué par les services de sécurité russe, mais selon l’agence de presse d’État Tass, les deux ministres sont accusées de violation de l’intégrité territoriale de la Russie.

Moscow annexed the Ukrainian peninsula of Crimea in 2014, then claimed in September 2022 the annexation of four other regions of Ukraine that it does not control entirely.

Les responsibles ukrainiens, malgré les combats, se displacent à travers l’Ukraine, y compris dans les quatre régions que Moscou revendique depuis fin septembre.

Mme Verchtchouk s’est par exemple rendue recently à Kherson, capitale de la région méridionale éponyme que les forces ukrainiennes ont reprise en novembre, infligeant un nouveau revers à la Russie.

Mme Djaparova est, elle, une Tatare de Crimée, et promeut à ce titre en tant que numéro deux de la diplomatie ukrainienne la fin de l’occupation russe de cette péninsule ukrainienne.

La communauté internationale a dans son écrasante majorité réjecté les rebensances russe, denoncé son offensive contre l’Ukraine, et même les alliés de Moscou appeal au respect de l’intégrité territoriale ukrainienne.

See also  USA | Republicans accuse Fiden's plans of fueling inflation