January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Les États-Unis vont exiger un test COVID aux voyageurs venant de Chine

WASHINGTON | Les États Unis vont exiger un test COVID negative à partir du 5 janvier pour tous les voyageurs venant en avion de Chine, en raison de l’explosion du nombre de cas dans ce pays et du “manque” d’informations communiqués par Beijing, ont announce mercredi les autorités sanitaires américaines.

• À lire aussi: Japan will impose tests for COVID aux visitors coming from China

• À lire aussi: COVID-19: China lifts quarantine on arrival on January 8

À partir du 5 janvier à 00H01 à Washington, « tous les voyageurs par avion agês de 2 ans et plus venant de Chine durante faire un test pas plus de deux jours avant leur départ », et ce independant de leur nationality ou leur statut vaccinal, Ont declaré les Centers de prevention et de lutte contre les maladies (CDC) dans un communiqué.

La mesure vaut également pour les passagers en provenance de Hong Kong et de Macao, a précis ce communiqué.

Les États Unis sont notably inquiet que la transmission rapide du virus en Chine ne provoque l’émergence de nouveaux variants. An American responsible criticized « the lack of adequate and transparent sequencing data » provided by China.

De plus, « les tests et la comptabilisation des nouveaux cas a diminué » dans ce pays, at-il surreiné. « En se fondant sur ce manque de données disponibles, il est plus difficile pour les responsables sanitaires américains d’identifier les nouveaux variants diffused à l’intérieur des États Unis ».

The tests should be presented to the airlines at the moment of departure, as specified. Les tests PCR ou antigeniques seront acceptés, ainsi que la proofe d’avoir guéri de la COVID-19 après avoir été teste positiv plus de 10 jours avant le vol.

See also  Taiwan organizes military exercises and accuses Beijing of preparing an invasion

Cette décision suit des annonces similaires de plusieurs pays, dont le Japon, l’Inde ou encore l’Italie, qui ont aussi imposé des tests obligatori aux arrivants chinois.

La Chine a mis brutalement fin ce mois-ci à sa politique « zero-COVID », et connaît depuis une explosion du nombre de cas parmi ses 1,4 milliard d’habitants. Hôpitaux et crématoriums sont submergés, et des habitants font état de pénuries de médicaments contre la feèvre.