January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

L’helicopter du ministre ukrainien de l’Intérieur s’écrase, faisant au moins 14 morts | Guerre en Ukraine

L’appareil, un Super Puma EC-225 (Airbus Helicopters, ex-Eurocopter), selon le Service d’État pour les situations d’urgence (SES) to which it belonged, s’est écrasé mercredi matin à Brovary, près de Kiev .

Le bâtiment de l’école maternelle a été touché, et le fire a par la suite gagné les fenêtres d’un immeuble de 14 étages et 3 voituresa indicated le SES sur Telegram, précisant qu’il y avait 9 personnes à bord de l’appareil, dont le ministre et son adjoint.

Selon un dernier bilan du SESil ya 14 morts, dont 1 enfant, et 25 blessés hospitalisés, dont 11 enfants.

Sur place, des journalistes de l’AFP ont vu des débris près d’immeubles d’habitation, une portière, deux voitures écrasées. Et des corps emballés et emmenés sur une civière, un à un, jusqu’à un fourgon.

L’appareil s’est écrasé a proximité d’une école maternelle dans la région de Kiev, provoking d’important dommages, le 18 janvier 2023. Le récit de Lise Villeneuve.

Photo: Radio-Canada / Ivanoh Demers

J’ai entendu un bourdonnement, je me suis retourné pour regarder par la fenêtre, j’ai pensé que c’était un [drone]. J’ai vu des flammesa raconté Dmytro Serbine, l’un des premiers à aller porter secours.

Cet écrasement, survenu 4 jours après une frappe de missile russe qui a fait 45 morts à Dniprodans l’est de l’Ukraine, a suscité une vive émotion.

Notre peine est indiciblea declaré le president Volodymyr Zelensky, evoquant tant le fait que l’écrasement avait touché une école maternelle que la death du minister de l’Intérieur, de son adjutant Ievgueni Ienine et du secretary d’État à l’Intérieur, Youriï Loubkovytch.

Les Services de sécurité ukrainiens ont indiqué envisager toutes les pistes, y compris une action déliberée de destruction.

Le but de ce vol [était d’aller] vers l’un des points chauds de notre pays où se décourant les combats, declared Kyrylo Timochenko, deputy au chef de cabinet du president. Différentes sources ont affirmed que l’appareil se rendait à Dnipro ou dans la région de Kharkiv.

Une grande perte

Les responsables ukrainiens, comme le premier ministre Denys Chmygal sur Telegram, ont qualified de grande perte la mort de Denys Monastyrsky, 42 ans, un ancien avocat qui avait rallié le parti de Volodymyr Zelensky.

Ganna Malyar, the vice-minister of defense, described a representative of the new generation of responsible people that President Zelensky brought to power with him.

Denys Monastyrsky en train de parler.

Denys Monastyrsky, 42 ans, est le plus haut responsible ukrainien à perdre la vie depuis le début de l’offensive russe, il ya 11 mois.

Photo: Associated Press / Efrem Lukatsky

À Washington, le president Joe Biden et son épouse Jill pleurent avec tous ceux qui sont endeuillés par cette tragédie déchirantea fait savoir la Maison-Blanche.

Dans un communiqué, the presidential couple saluted the memory of minister Denys Monastyrsky, un homme de réformes et un patrioteet a dit être en pensée aupres des dizaines de civilians tués ou blessés.

The president of the European Council, Charles Michel, deplored on Twitter the death ofun grand ami de l’UE.

The French president Emmanuel Macron, the German chancellor Olaf Scholz and the services of the British prime minister, in particular, have expressed their condolences.

Notre dossier Guerre en Ukraine

See also  Omigron: Wind of "panic" in the UK before the holidays

Moscow compares the Occident to Hitler

La Russie, qui n’a fait aucun commentaire, continued dans le même temps à exercer sa pressure, tant sur le front de l’est du pays où son armée tente de reprendre l’avantage, que par des déclarations du Kremlin.

Le president Vladimir Putine ainsi assured mercredi n’avoir aucun doute sur une victoire russe qui est guaranteeprès d’un an après le début de l’opération.

Il a maintenu que la Russie affrontait un régime néonazi en Ukraine et a affirmed qu’elle allait continuer d’helper la population de l’Est separatiste ukrainien.

Son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a été plus loin, comparant les actions des pays occidentaux contre son pays à la solution finale du régime nazi pour exterminer les Juifs.

« Tout comme Napoléon a mobilized presque toute l’Europe contre l’Empire russe, comme Hitler a mobilized et conquis la plupart des pays européens pour les lancer contre l’Union soviétique, aujourd’hui les États Unis ont monté une coalition [contre Moscou]. »

Une citation de Sergei Lavrov, Minister of Foreign Affairs of Russia

Leur tâche est la même : la “solution finale” à la question russe. Tout comme Hitler wanted to resolve the Jewish question, now, les dirientes occidentaux […] disent sans ambiguïté que la Russie doit subir une défaite stratégiqueat-il added.

These declarations intervene près de 11 mois après le déclenchement de l’offensive en Ukraine, où les forces russe ont essuyé ces derniers mois plusieres revers importantes.

Les propos de M. Lavrov ont fait vivement reagir le Canada, qui a convoqué l’ambassadeur russe Oleg Stepanov pour le confronter à la brutalité des attaques russes contre les populations civiles à Dnipro et pour condemner, en le regardant droit dans les yeux, les commentaires antisémites du ministre des Affaires étrangères russea declaré la ministre canadienne des Affaires étrangères Mélanie Joly lors d’une conférence de presse à Toronto Wednesday.

Participant in video conference at the World Economic Forum in Davos, President Zelensky launched a appel à la vitesse dans la prise de décision pour l’aide à l’Ukraine, alors que l’Allemagne, notably, hésite à autorises la livraison au pays de chars Leopard-2.

Également à Davos, le secrétaire général de l’NATOJens Stoltenberg, a assured que les alliés allaient fournir à Kiev des arms plus lourdes et plus modernes.

Par contre, les États-Unis ne sont pas prêts à fournir à l’Ukraine leurs chars lourds les plus anvances, les Abrams, a declarée mercredi un haut responsable du Pentagone, justifying ce refusal par des questions de maintenance et de formation.

On the humanitarian plan, the new president of the International Committee of the Red Cross, Mirjana Spoljaric, is going to Moscow on Thursday and Friday to meet with representatives of the Russian government and discuss urgent humanitarian needs and access to prisoners of war. Un déplacement qui fait suite à sa mission performed in Ukraine in December, selon un communiqué.