September 29, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

North Korea | Pyongyang criticizes Antonio Guterres for his appeal to denuclearization

(Séoul) La Corée du Nord criticized on Sunday le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, qualifiant de « paroles dangereuses » son appel à la dénucléarisation du pays lors d’une visite à Séoul.

Publié hier à 22h58

En visite pendent deux jours dans la capitale sud-koréenne, M. Guterres avait vendredi his “clear engagement” in favor of the denuclearization of North Korea which he has erected as a “fundamental objective pour apporter la paix, la sécurité” et la stabilité à toute la région ».

On Sunday, the vice-ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, Kim Son Gyong, accused the head of the United Nations of faire preuve de “sympathie” envers la politique hostile des États Unis.

“Je ne peux qu’exprimer mon profond regret à l’égard des remarques du secrétaire général de l’ONU qui manquent cruellement d’impartialité et d’équité”, at-il declaré dans un communiqué repris par l’agence officielle KCNA.

He emphasized that the « complete, verifiable and irreversible denuclearization » of North Korea was « une atteinte à la souveraineté de la RPDC ».

Washington and Seoul have warned several times over the past few months that North Korea is preparing for a new nuclear test, which will be the seventh in its history.

« Nous conseillons au secrétaire général Guterres d’être prudent lorsqu’il prononce des paroles et des actes aussi dangereux », at-il encore dit, comparant ses propos à de « l’essence versée sur des flammes ».

Le régime de Kim Jong-un has led a record series of arms tests this year, including an intercontinental ballistic missile, since 2017.

See also  Afghan refugees | UN official says Canada needs to do more

In July, Kim Jong-un assured that his country was « ready to mobilize » its force of nuclear deterrence in case of military conflict with the United States or South Korea.