December 1, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Ouragan Ian presque stationarynaire : menace de tornados et 500 mm de pluie


Puissants rafales

L’ouragan Ian prend de la force dans le golfe du Mexique où il vient de passer en catégorie 3 avec des vents soufflant à 205 km/h. C’est donc le deuxième ouragan majeur de la saison. Il est actuellement au-dessus de Cuba où il touché terre dans la province de Pinar del Río.

Ian s’intensifie puis ralentit

Ian devrait continuer sa course vers la Florida où il pourrait toucher terre d’ici vendredi. Stimulé par son passage dans les eaux chaudes du golfe du Mexique, il pourrait passer en catégorie 4 entre-temps. Mais juste avant de toucher terre aux environs de Tampa Bay en Florida, il est possible qu’il rétrograde au stade d’ouragan de catégorie 3 à cause du cisaillement des vents en altitude.

IAN3 -TRAJECTOIRE (PLAN GÉNÉRAL)

Tempête stationarynaire et ondes de tempête

La ville de Tampa se retrouverait donc en mauvaise posture à l’approche d’Ian. La cité de trois millions d’habitants should compose avec une tempête tropicale qui fera du surplace, accompaniede de fortes rafales. De grandes quantités de pluie, pouvant dépasser 300 mm, potrouint aussi être recensées par endroits, et même des inundations.

IAN4 - PLUIE (Corrigé)

Dans un tel contexte, des ondes de tempête pouvant dépassé trois mètres sont également possibles dans la région. Pour mémoire, une onde de tempête se définit par un niveau des eaux anomalement élevé, causé par un changement de pression et de forts vents à l’approche d’un système. Ajoutons que Tampa est l’une des villes des États-Unis les plus à risque quant aux ondes de tempêtes.

Ouragan ou tornados?

L’énergie convective generée par la tempête pourrait aussi cause la naissance de puissantes tornadoes. De fortes cellules orageuses potrouint donc provocare de la rotation. A large portion of Florida is concerned by the risk that is considered important.

See also  « Hasta la vista, baby » | Boris Johnson tire sa révérence aux députés britanniques

IAN 2

With the collaboration of Nicolas Lessard, meteorologist.


À VOIR ÉGALEMENT : Fiona : une tempête historique