September 29, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Poutine et Xi se réunissent en pleines tensions avec l’Occident

The presidents of China Xi Jinping and Russia Vladimir Putin meet on Thursday in Uzbekistan for a regional summit with allures facing the West, amid tensions exacerbated by the war in Ukraine.

• À lire aussi: Ukraine: an automobilist hit the car of President Zelensky

• À lire aussi: Les céréales ukrainiennes doivent aller «en priority» aux pays pauvres, dit Poutine à Guterres

• À lire aussi: Ukraine : la ville de Kryvyï Rig menacé d’inondations après une frappe russe

MM. Xi et Poutine will be rejoined in the city of Samarkand, a key stage on the ancient Silk Road, by the leaders of India, Pakistan, Turkey, Iran and other countries for a summit. de deux jours de l’Organisation de cooperation de Shanghai (OCS).

Si la principale réunion de ce sommet aura lieu vendredi, c’est la rencontre bilaterale entre les présidents chinois et russe jeudi qui sera la plus scrutée, leurs pays étant au cœur de crises diplomatiques internationales.

Pour M. Putin, qui s’efforce d’accelerante un pivot vers l’Asie face aux sanctions occidentales contre Moscou pour son invasion de l’Ukraine, ce sommet est l’occasion de montrer que la Russie n’est pas isolée sur la scène mondiale

M. Xi, who is making his first overseas trip to Central Asia since the beginning of the coronavirus pandemic, will be able to strengthen his stature as a premier leader ahead of a congress of the Chinese Communist Party in October, when he will see a third party. mandat inédit.

Leur rencontre aussi un air de défi launched aux États Unis, qui ont pris la tête des sanctions contre Moscou et du soutien militaire à Kiev, et qui ont rouscité l’ire de Pékin avec la visite des pluries responsibles américains à Taïwan.

See also  Elon Musk renounces the acquisition of Twitter

«Alternative» à l’Occident

«The Shanghai Cooperation Organization offers a real alternative to structures oriented towards the West», the diplomatic adviser of the Kremlin, Iouri Ouchakov, assured the press on Tuesday.

Il s’agit de la «plus grande organization du monde, qui comprend la moitie de la population de la planete» et elle oeuvre pour un «ordre international juste», he added.

En amont de l’arrivée des dirientes à Samarcande, ancien carrefour majeur des routes commerciales entre la Chine et l’Europe, les déplacements dans la ville, placée sous haute sécurité, ont été restreint et l’aeroport fermé aux vols commerciales.

Les rues de cette ville connue pour ses mosquees et mausolees covered with blue mosaics étaiten quasiment desertes mercredi, ont connosti des journalistes de l’AFP. Les écoles seront fermées jeudi et vendredi.

L’OCS, whose members are China, Russia, India, Pakistan and the former Soviet republics of Central Asia, was created in 2001 as a tool for political, economic and security cooperation in Western organizations. .

Il ne s’agit pas d’une alliance militaire comme l’OTAN nor d’une organization d’intégration politique comme l’Union européenne, mais ses membres travailen ensemble pour répondre à des défis sécurités communs et promote le commerce.

Le conflit en Ukraine, la situation en Afghanistan ou encore les troubles qui ont secoué plusieurs pays d’Asie centrale ces derniers mois should figurer parmi les principaux sujets abordés.

Rencontres bilaterales

La session principale du sommet cette semaine se tiendra vendredi, mais l’attention sera avant tout fixée sur les multiples rencontres bilatérales prévés en marge.

Ainsi, outre Xi Jinping, M. Putin s’entretiendra séparémente judi avec le président iranien Ebrahim Raïssi, dont le country veut adhérér à l’OCS, et le premier ministre pakistanais Shehbaz Sharif, et vendredi avec le premier ministre indien Narendra Modi et le Turkish president Recep Tayyip Erdogan.

See also  Washington salutes the accord between Russia and Ukraine on grain exports

Before the summit, Xi Jinping visited Kazakhstan and met the president.

La dernière rencontre entre MM. Poutine et Xi remonte à février dernier, lorsque le président russe s’était rendu aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin, quelques jours avant le launch de l’offensive de Moscou contre l’Ukraine.

Sans explicitement soutenir l’intervention militaire russe, Pékin a plusieurs fois éclairs ces derniers mois son appui à Moscou, isolé en Occident.

Moscow, for its part, qualified as a «provocation» the visit to Taiwan by the president of the American Chamber of Representatives Nancy Pelosi in August.

Et le mois dernier, la Chine a pris part à des manœuvres militaires conjointes en Russie, avant d’accepter de régler ses contrats gaziers avec Moscou in roubles et en yuans. Et non plus en devises occidentales.