December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Quand on se compare avec ailleurs, on se console

À Istanbul et à Mumbai, les automobilistes perdent au moins deux fois plus de temps dans le trafic qu’à Montréal. Il reste que la métropole fait piètre figure en Amérique du Nord, où elle trône au 8e rang des endroits les plus congestionnés parmi les 93 villes classées selon l’indice de trafic TomTom en 2021.

• À lire aussi: An inspiration for Montreal? This is Bogotá’s radical solution to reduce traffic

• À lire aussi: Mégachantier du tunnel La Fontaine: la congestion routière risque d’empirer

« Ce n’est pas un résultat reluisant. Montréal is congestionnée par rapport aux autres villes comprables d’Amérique du Nord et grimpe petit à petit par rapport à Toronto », remarque Richard Shearmur, professor et directeur de l’École d’urbanisme de l’Université McGill.

Il explique qu’il vaut mieux comprar la métropole québécoise avec d’autres villes semblables du même continent instead qu’avec des villes d’Europe ou d’Asie, où la densità, l’aménagement et l’approche en matière d’urbanisme are completely different.

Rattraper Toronto

Certes, la métropole arrives derrière de grandes villes comme Mexico et New York, mais elle rejoint Toronto avec un taux de congestion de 24 %. Cela signifie qu’en moyenne, un trajet de 30 minutes dure 7 minutes de plus dans la congestion en comparaison du temps de base, quand la circulation est fluide.

« L’impression que j’ai, c’est qu’il n’y a pas eu autant de retards en Ontario en matière de maintien des infrastructures. À Montréal, la majority des infrastructures ont été construits dans les années 50 et 60 et n’ont pas été bien entretenues », avance M. Shearmur.

See also  In pictures | A cargo ship burns for 6 days

L’expert évoque même la commission Charbonneau, qui a mis en lumière une « connivence de longue date » dans l’industrie de la construction. « Peut-être qu’on en paye le prix aujourd’hui avec les travaux à n’en plus finir », dit-il.

Un cas à part

Pour l’expert, il faut non seulement faire attention aux comparaisons en dehors de l’Amérique du Nord, mais aussi avec certaines villes canadiennes.

À Vancouver, en troisième place en Amérique du Nord, il ya moins d’autoroutes que dans la plupart des villes canadiennes et américaines du classification, underline-t-il.

« Comme il ya moins d’ autoroutes, tout le trafic passe par des routes urbaines, où le transport en voiture est plus pénalisé », explicate-t-il.

Richard Shearmur rappelle par ailleurs que l’indice 2021 ne tient pas encore complètement compte de la reprise post-pandémie et pas du tout des travaux du tunnel La Fontaine.

L’indice TomTom

L’indice TomTom classe 404 villes de 58 pays sur 6 continents, selon leur niveau de congestion. Il en est à sa onzième année d’existence.

Le taux de congestion est calculable en comparant le temps de déplacement dans la congestion au de déplacement lorsque la circulation est considération comme fluide, à partir de données anonymes provenant de 600 million d’auto-mobilistes qui usant la géolocalisation sur leur GPS ou leur téléphone intelligent.

A congestion rate of 53% means that for a trip of 30 minutes it takes 53% plus time to make a trip by car in traffic that is out of congestion. Ainsi pour un trajet de 30 min, il faut 15,9 minutes de plus (0,53 x 30).

See also  Police officer Derek Chavez pleads guilty to violating George Floyd's constitutional rights

The website provides data in real time and averages calculated over an year.

ISTANBUL
1er Rang (142 h perdues par an)

The Turkish megapole of more than 15 million inhabitants arrives at the top of the TomTom ranking in 2021 with a congestion rate of 62%, or 19 minutes more for a 30-minute journey.

Le trafic est surtout à éviter le vendredi entre 18 h et 19 h. En se déplaçant plus tard en soirée à la fin de la semaine, on peut gainner l’équivalent de 5 heures par an.

MUMBAI
5e Rang (121 h perdues par an)

Si la situation s’est un peu ameliorée avec la pandemie, cette ville densément peuplée de la côte ouest de l’Inde n’en a pas fini avec la congestion.

In second place in 2020, it is still in the top 5 most congested cities in the world with a congestion rate of 43% and more than 121 hours lost in traffic.

TOKYO
17eRang (98 h perdues per an)

Le trafic n’épargne pas Tokyo, the most populous city of the planet with more than 37 million inhabitants.

La capitale du Japon vient au 17e rang du classification, avec un taux de congestion de 43 %. A journey of 30 minutes by car takes 19 or 20 minutes more in traffic than in congestion.

Même en état d’urgence during the pandemic, le trafic était visible à l’heure de pointe à partir du Shibuya Sky, en January 2021, comme en témoigne cette photo.

CRACOWIE
20e Rang (96 h perdues par an)

Quelques villes polonaises figurent haut dans le classement, dont l’une des plus anciennes du pays, Cracovie.

Le trafic a repris de plus belle après le confinement du printemps 2020, comme en témoigne cette photo prise à la mid-june 2022.

MEXICO
28e Rang (87 h perdues par an)

La ville la plus populeuse d’Amérique du Nord est aussi la plus congestionnée du continent, selon l’indice.

Seulement vendredi midi dernier, on comptait plus de 450 bouchons de circulation dans la capitale mexicaine.

VANCOUVER
53e Rang (75 h perdues par an)

Vancouver arrives au 53e rang mondial, mais au 3e rang des villes d’Amérique du Nord, avec un taux de congestion de 33 %.

Mais le classification de la ville de la côte ouest de la Colombie-Britannique reveals les failles de l’indice TomTom, selon Richard Shearmur.

Beaucoup de gens au center-ville se displacent à pied, à vélo ou en transport en commun et l’indice n’en mesure pas l’impact sur le réseau routier.

TORONTO
145e Rang (55 h perdues par an)

Les Montréalais n’ont rien à envier à la métropole ontarienne, où les automobilistes perdent autant de temps dans les bouchons.

Le retour à la maison y serait par contre un peu plus court (43 minutes pour un trajet de 30 minutes, en comparaison de 45 à Montréal).

Vous avez des informations à nous communique à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l’adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.