January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Réchauffement climatique : ExxonMobil disposait de prédictions exactes il ya 40 ans

Malgré cela, l’entreprise a, durant des années, publiquement jeté le doute sur l’état des connaissances scientifiques en la matière, a soirein cette étude, publiée dans la prestigiouseuse revue Science.

ExxonMobil, l’un des plus gros groupes pétroliers du monde, a modeled and predicted the warming of the planet with troubling exactitude, pour finir par passer les decennie suivantes à nier cette même climatique sciencea declaré à l’AFP Geoffrey Supran, co-auteur de ces travaux.

Depuis severales années déjà, ExxonMobil est accusés d’avoir tenu un double discourse sur le changement climatique provocéd par les immenses quantités de gaz à effet de serre réjectés par l’humanité dans l’atmosphère, notably par la combustion de charbon ou de pétrole pour produire de l’énergie

Several legal proceedings have been launched against the company in the United States, some of which are still ongoing. Auditions were organized in the European Parliament and the American Congress.

But this is the first time that the projections made by the scientists of the group are systematically analyzed and compared to those of other researchers of the time, as well as the warming observed in the sequel.

Le point de départ : des documents – archives publiques et publications scientifiques – révélés en 2015 par des journalistes d’Inside Climate News et du Los Angeles Timesshowing that the company knew long ago that the change in climate was real and caused by human activities.

Une première étude scientifique, realized en 2017 par les mêmes chercheurs que celle publiée judi, avait étatreu cette enquête journalistique en analysant precisely le langage utilisé par l’entreprise d’abord dans ces documents, puis publiquement.

See also  China : cap sur la vaccination après la grogne anti « zéro COVID » | Coronavirus

Mais même si par le passé, nous nous étions focalisés sur le langage et la rhétorique contenue dans ces documents, d’un coup nous avons réalisés qu’il y avait […] tous ces graphiques et tableaux sur les les personne ne s’était jamais penchéas explained by Geoffrey Supran.

This question has surfaced several times in recent yearsa declaré à l’AFP un porte-parole de la compagnie. À chaque fois, notre réponse est la même : ceux qui évoquent ce qu’Exxon savait ont faux dans leurs conclusions. ExxonMobil never denied the authenticity of the documents in question.

D’excellences scientifiques

Au total, les chercheurs ont analysé 32 documents internes produits par des scientifiques d’ExxonMobil between 1977 et 2002, et 72 publications scientifiques dont ils étaiten coauteurs between 1982 et 2014.

These documents contain 16 projections de temperaturas. Dix d’entre elles sont coherentes avec les observations réalisés par la suite, note l’étude. Parmi les six autres, deux predisaient un réchaitement encore supérieur.

En moyenne, elles prédisaient un réchaitement d’environ 0,2 °C per decennie, ce qui correspond efficaciously au rythme actuel. Et les prédictions formulées par d’autre chercheurs de l’époque étaiten peu ou prou similaires.

ExxonMobil ne savait pas juste vaguement quelque chose à propos du changement climatique il ya des décenniesemphasized Geoffrey Supran, professor actuellement à l’Université de Miami, mais qui a mené ces travaux à Harvard.

« Ils en savaient autant que les scientifiques indépendants et gouvernementaux, et vraisemblamente assez pour prendre des mesures et alerter le public. »

Une citation de Geoffrey Supran, professor à l’université de Miami et coauteur de l’étude

Or, les responsibles du groupe ont fait tout le contraire, martèle l’étude, qui cite des propos de l’ancien PDG d’ExxonMobil Lee Raymond en 2000 : Nous n’avons pas une comprehension scientifique suffisante du changement climatique pour faire des prédictions raisonnés.

En 2013, le PDG d’alors, Rex Tillerson, declarait qu’il existait des uncertainties autour des principaus factoreurs du changement climatique.

Certains des chercheurs employés par la compagnie ont témoigné devant le Congrès américain. L’un d’eux, Martin Hoffert, interrogé en 2019 par l’élue démocrate Alexandria Ocasio-Cortez qui soulignait à quel point ses prédictions s’était revélées exactes, avait alors simplement répond : Nous étions d’excellences scientifiques.

Jeudi, l’Organisation méteorologique mondiale a confirmé que les huit dernières années ont été les plus chaudes never recorded.

Lors d’une conférence de presse sur ces rapports annuels de température (lors de laquelle l’étude n’a pas été évoquée), le climatologist de la NASA Gavin Schmidt estimated that Denouncer et faire honte à des compagnies individuelles n’aidait pas beaucoup à trouver les adequate solutions pour se passer des énergies fossiles.

Ce n’est pas comme si nous pouvions dire : “ExxonMobil, arrête de produire des énergies fossiles”, et avoir ainsi réglé le problèmeat-il underlined. Tous ces produits sont utilisés par les gens.