January 29, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Sans signe de vie de ses parents, une Ukrainienne attend les secours depuis son immeuble ravagé

Une femme de 23 ans qui perdu ses parents dans l’attaque russe visant un immeuble résidential de Dnipro, en Ukraine, dont la photo d’elle au center de l’édifice est become viral, tenait à faire le point sur ce qu’ elle a vécu

• À lire aussi: Ukraine: la dynamique de l’offensive russe est «positive», says Putin

• À lire aussi: Ukraine: coupures de courant massives après des frappes russes, bientôt des chars lourds britanniques

• À lire aussi: Zelensky: la «terror russe» ne sera stoppée que par les arms

Sur les réseaux sociaux, des photographs sur place ont relayé l’image d’une dame attendant les équipes de secours, du haut de son logement détruit.

Capture d’écran | Twitter @Nexta

Sous le choc, elle constatait l’ampleur de la dévastation et tenait entre ses mains des decoraciones de Noël.

Become viral contre son gré, la femme dans la vingtaine a écrit une lettre relayée par plusieurs médias de l’est de l’Europe.

«Je ne sais pas où sont mes parents. [Les secouristes] disent qu’ils les ont vus en vie, mais je suis sure qu’ils étaiten dans la cuisine, qui a été totalement détruite, dit-elle. Je ne voulais pas quitter mon logement; je voulais trouver mes parents. Je comprends que mon chat est également mort».

L’Ukrainienne, qui était déjà en deuil du decès de son mari sur le front il ya quatre mois, poursuit sa lettre en rappelant la bonté de ses parents.

«Mon père me racontait des blagues plus tôt. Je prenais des photos d’animaux avec ma mère. On avait ensuite mangé tous autour de la table», raconte-t-elle.

See also  COP26 | Saudi Arabia has denied sabotage talks

Russia launched a salve of missiles on several Ukrainian cities on Saturday, and the most deadly attack took place in Dnipro, causing at least 20 deaths. 35 personnes manquent toujours à l’appel.

«Vingt innocentes victimes», a deploré le chief de l’administration militaire régionale de Dnipropetrovsk, Valentyn Reznichenko sur Telegram, en précisant que 73 personnes avaient été woundedes.

AFP

«Les opérations de secours se poursuivent. Le sort de plus de 40 personnes demeure inconnu», at-il ajouté.

Une vidéo publiée par les services de secours ukrainiens sur Facebook et Telegram montrait les sauveteurs fouillant dans la nuit les décombres de l’imueble.

Un précédent bilan disfusé dans la nuit faisait état d’au moins 14 personnes tuées, including une adolescente de 15 ans, et 64 woundedes dans le bombardement de cet immeuble. Les secours avaient alors réussi à extractire 38 survivors des décombres.

AFP

D’après la presidency ukrainienne, between 100 et 200 personnes sont sans abri à la cette frappe, et quelque 1700 habitants de Dnipro étaiten privés d’électricité et de chauffage.