December 9, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Tempête tropicale : Ian devrait devenir un ouragan de catégorie 4

Ce que l’on sait

Ian, ce neuvième système du bassin atlantice, est actuellement situé dans la mer des Caraïbes, au large du Mexique. Pour l’instant, celui-ci emprunte une trajectory nord-est, ce qui lui permet de gainner rapidement en intensité grâce à l’eau chaude du golfe du Mexique.

L’île de Cuba devrait être la première à subir ses répercussions. D’importantes quantités de pluie sont expectues sur certains de ses sectors ainsi que des vents violentes pour le début de la semaine. More than 300 mm of rain is expected in places. Les crues subites et les glissements de terrain sont des conséquences possibles à surveiler du passage de Ian. Par la suite, le système should reach the Keys, en Florida, vers le milieu de la semaine.

Ian pluie expected

En voie de devenir un hurricane majeur

Cependant, entre le moment de quitter Cuba et d’attreir le continent nord-américain, le système devrait s’être suffique intensifié pour être considéraire comme un hurricane majeur. D’ailleurs, Ian devrait devenir un ouragan de catégorie 4. Les rafales potreint les 225 km/h dans le Gulfe du Mexique mercredi. If these forecasts are true, Ian serait l’ouragan le plus puissant du mois de septembre dans le Gulfe du Mexique depuis Rita en 2005.

Ian évolution du système

L’incertitude demeure à savoir s’il gardera cette même force lorsqu’il touchera la Florida. Mais, le National Hurricane Center a tout de même émis une mise en garde quant à son arrivée et enjoint les inhabitants du « Sunshine State » à se préparer. Samedi, un état d’urgence a été declaré à l’échelle de l’État en Florida. De fortes pluies are also expected in Florida. Les vestiges de Ian peuvent également se diriger vers le Québec, d’ici le début octobre. Il est encore trop tôt pour savoir à quel point la province sera impactée.

See also  Cellular immunity, a valuable ally in the fight against omigran

Ian probabilité de vent tempète

Une arrivée tardive

Statistically, la saison tropicale atteint son apogée aux alentours du 10 septembre dans le bassin atlantice. De plus, en moyenne, le premier hurricane majeur fait son apparition le 1er septembre.

Ian activité en moyenne

Or actuellement, il ya deux tempêtes qui prospèrent : Gaston et Ian — qui deviendrait le deuxième ouragan majeur — ainsi que les restes de Fiona. Qui plus est, une dépression est également perceptible sur les radars. Si celle-ci gagne en force, elle pourrait devenir le dixième système nommé Julia. L’automne ne se dérollera donc pas sous le signe de la tranquility pour le bassin atlantice…


À VOIR ÉGALEMENT : Fiona : une tempête historique