September 28, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

This Québécois n ens russie «ont honte le de leur pays dorigine

Des Quibcois diorigine russe vivant mal la dicision de lour pays natal d’envahir l’Ukraine et sentent pris entre leur amour pour patrie et hon la honte é repercussions d’une guerre.

Ire À lyre aussi: Guide to Ukraine: the simplest citoyens for defending the Invasion

Ire À lyre aussi: Poutine ravive la menace nucliaire

Ire À lyre aussi: Des montraalais se rassemblent in solidarity envers l’Ukraine

Ent Sentir que cest mon pays dorigine qui fait ça, me me met dans un état conflictuel. Here is the rage, the honor, the sentimentality of the culprit, Marina Monossova. La Montrélyise dopoption a de la difficulté orm dormir et concent se concentre au travel depuis que la Russie a attaku l’Ukraine mercredi matin.

The 51-year-old, who immigrated to Canada in 2002, lives in Moses with his son, Vladimir Poutine. C’est dailors à cause du presidential russe quelle avait décidé à l’poque de quitter le pays.

«C’est normal vouloir aimer son pays, sa culture, d’en parlor avec fiert é, dit-elle, mais elle croit que sera more diffile de le phire maint partin ‘mentainant.

Russes, but contre Poutine

Bien que citoyens diorigine russe ne soient pas contre l’intervention militaire de Poutine, la majorité rinkontrée par The Journal I’m not sure about this.

Darya Simonova, 27, this is the sentiment of «honte» depuis ques ques. «Je suis extrêmement triste», dit celi qui s’oppose également au régime de Poutine.

J’aimerais demander aux Québécois de ne pas nous [la communauté originaire de Russie] Blemer et de demander à leur government daider les Ukrainians, expi la la femme ni en Sibriye qui immigré au Canada 2016.

See also  Ukraine: Kiev bombard des positions russes dans la regiment Kherson | Guerre en Ukraine

Plus The more gross problem, the more we ten of our ten debot, dit-elle. Elle souligna, entre autres, les arrests massives survenues lors des manifestations récentes contre la guerre en Russie. This is not the first time we’ve failed a government, but it’s not the only way to get rid of it.

Vadim, who owns his family, craint the repriceail of his car and finds his family in Russie, inquiries about his perceptions of the guys’s.

«Jai peor que les gens se mifiente de moi parce que je suis russe», confi-t-il.

Message Mon message principal, who is gens aient more than the Russians and who is the Government of Canada accepting ici russes quont contre la guerre a, ajoute-t-il. The 40’s original Saint-Petersburg craft in the home of the Saint-Petersburg craze revisits the family in Russie, and soon becomes the first part of the new mobilization éventuelle Russe.

À voir aussi