September 29, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Trudeau will meet with the prime minister of Ukraine on Sunday evening

La guerre en Ukraine teinte la visite du prime minister Justin Trudeau à Londres, alors que ce dernier profite des funérailles de la reine Elizabeth II pour multiplier les rencontres avec ses homologues sur cet enjeu.

• À lire aussi: Des lettres troublantes de soldats russes retrouvées à Izioum

• À lire aussi: La Russie vide ses prisons, faute d’effectifs en Ukraine

• À lire aussi: Récits d’arrests et de tortures dans l’est de l’Ukraine après le départ des Russes

M. Trudeau doit notably rencontrer, dimanche soir, le premier ministre ukrainien Denys Chmyhal pour discuter du conflit et du soutien du Canada à l’Ukraine.

«Mon message demeure le même. Nous sommes là pour l’Ukraine. Nous allons continuer à envoyer plus d’aide financier, humanitaire et militaire, alors qu’ils poursuivent leur combat héroïque pour défendre non seulement l’Ukraine, mais toutes nos démocraties.»

Ce sujet s’est aussi immiscé dans des rencontres tenues avec la nouvelle premier ministre du Royaume-Uni, Liz Struss, et avec le premier ministre de l’Australie, Anthony Albanese.

«Le Canada et le Royaume-Uni sont deux des pays qui ont fait le plus pour pusher l’intervention illegale et immorale de la Russie, qui inclut de plus en plus clairement des crimes de guerre, des crimes absolutely unacceptable, que l’on pense à ce qu’on a trouvé à Boutcha ou aux fosses communes dans les territoires repris par l’armée ukrainienne», a notably fait valoir M. Trudeau, en point de presse.

«Vladimir Putin, ses partisans et l’armée russe doivent être tenus pour responsables des atrocités qu’ils ont commises et qu’ils continuent à commettre en Ukraine», at-il added.

See also  In pictures | A cargo ship burns for 6 days

Rencontre avec Charles III

Par ailleurs, Justin Trudeau est revenu sur sa première rencontre avec le roi Charles III depuis son accession au trône.

«Ça fait très longtemps que je connais Sa Majesté le roi. Je l’avais rencontre pour la première fois lorsque j’avais autour de 11 ans, quand il était venu à Ottawa en visite officielle», s’est remémoré le premier ministre.

M. Trudeau s’est entretenu avec le roi des «enjeux quoque font face les Canadiens», dénotant au passage la sensibilité du roi pour les questions des changements climatiques et de la réconciliation avec les peuples autochtones.

«On s’est assured de continuer ces conversations et de se revoir bientôt, au Canada, je l’espère», confié le chef libéral.