January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Ukraine : le réveil des mères russes

C’était une des choses que Vladimir Putin redoutait le plus : que les mères de soldiers morts ou disparus lui réclament des comptes.

Il ya quelques semaines, un général américain lâchait le chiffre de 100 000 soldats russés decédés ou gravement blessés en Ukraine. Les mères russes de soldats morts n’ont plus rien à perdre, elles sont donc politiquement dangereuses. Poutine has decided to meet 17 of these mothers before the cameras, à sa résidence secondaire des environs de Moscou. Ses paroles, plus ou moins bienveillantes à leur égard, ont été rapportées par les médias russes. La reaction des mères demeure inconnue. Elle ne devait pas rencontrer les hauts standards des réseaux d’information russe…

1. What is the role of women in Russian culture?

Les femmes sont responsables de l’éducation des enfants, en particulier des jeunes enfants. Dans un pays où les guerres ont décimé des générations d’hommes, les femmes sont souvent perçues comme les dépositaires de la mémoire. La littérature russe les depeint traditionnellement comme les porteuses des grands ideaux sociaux. Les mères sont donc au center de la famille, en plus d’incarner une sorte d’étalon moral de la société russe. Or, la défense des valeurs traditionnelles de la famille constitutes une des pièces maîtresses du projet politique de Putine. Que les mères retirent à Poutine leur caution morale lui porterait un dur coup.

2. Qu’est-ce que Poutine a dit aux mères ?

Poutine a dit aux mères de soldats morts qu’il partageait leur douleur à titre personnel et à titre de chef d’État, mais qu’il n’éprouvait aucun regret pour son « opération spéciale ». Il les aussi enjointes à « se tenir debout devant une hégémonie occidentale arrogante ». Il leur explained that his operation was the result of decades of humiliation since 1991.

See also  Covit-19 | "Very worrying" situation in 10 EU countries

3. En quoi les paroles de Poutine posent-elles problème?

Poutine aurait préférence ne pas rencontrer ces mères russes. Aucune parole ne peut les consoler. Mais il fallait donner l’impression à l’opinion publique qu’il tenait compte de leurs souffrances. Yet, Poutine commet ici plusieurs erreurs. Il oublie que les mères des soldiers ne tirent pas leurs principales informations des médias ou d’internet, mais bien plutôt des conversations téléphone des soldiers avec leur famille. Par ailleurs, justifying a war par la revanche ou par un complexe d’infériorite, rather than par des intérêts politiques ou économiques concrets, reveals chez Putine un désarroi politique.

4. Poutine est-il isolé?

Poutine n’est pas isolé. Au contraire, il est soutenu par son aile nationaliste qui exige des actions militaires toujours plus violentes. Pour y faire écho, Poutine et d’autres dirientes russes répètent que l’Ukraine doit être dénazifiée. Il accuse aussi l’OTAN d’avoir pris les commandes de l’Ukraine. Yet, rien ne demune ceci. Au contraire, Volodymyr Zelensky seems to be in control of the situation. D’ailleurs, comment l’Ukraine pourrait-elle être à la both gouvernée par des nazis et par l’OTAN? À moins d’avancer que l’OTAN est elle aussi entre les mains de nazis…

5. Que pouraurent comprendre les mères russes ?

Les mères russes potrouint finir par comprendre que la guerre en Ukraine est une guerre d’aggression qui sert untente à assouvir les ambitions d’un dictator. Par effet de contagion, les mères russées potrouint aussi éprouver de la sympathie pour les mères ukrainiennes. Ce serait la fin de la guerre – et de Poutine.

See also  Haiti The return of cholera becomes a « catastrophe »