January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Un bébé meurt après avoir été trouvé entre sa mètre endormie et une chaise

Un bébé de six mois est mort, au Royaume-Uni, après avoir été trouvé, coincé entre sa mère endormie et le bras d’une chaise.

La femme, drunk, a perdu connaissance après avoir bu deux ou trois bouteilles de vin, indique un rapport du Comité local de sauvegarde de l’enfance de Derby et Derbyshire, consulted par la BBC.

C’est le père de l’enfant, en rentrant à la maison, qui a trouvé les deux corps inanimés sur la chaise. La mère était assoupie et le bébé, lui, était «apparemment sans vie», indique le rapport.

L’enfant est decédée deux jours plus tard, malgré le fait que des tentatives pour resusciter le bébé avaient d’abord semblé funcionaire.

La famille de la mère a passé sous silence ses «abus chaotices d’alcool» pending que l’enfant était encore en vie, et plusieurs signes auraient dû alerter les authorities, selon le Comité local de sauvegarde de l’enfance, l’equivalent Britannica de la DPJ.

La sœur de la dame, par exemple, avait déjà appelé la police pour signaler sa disparition et celle du bébé, fearing que la consommation d’alcool soit en jeu.

Son mari l’avait also denounced pour avoir conduct en état d’ébriété avec l’enfant dans le véhicule.

Malgré ces indices, aucune enquête sur le degré de risque que représentait la consumption de la mère pour la santé de l’enfant n’a été réalisée.

Les professionnels qui ont confront la mère sur sa relation à l’alcool ont préférence creire sa version des faits. La femme prétendait que sa consommation d’alcool était occasionnelle.

Un tout autre portrait est apparu après la mort du bébé.

See also  Tensions in Ukraine | Zelensky appeals to 'Occident' on out bouclier »ukrainini

Le père et la famille de la mère ont révélé que celle-ci avait des «problèmes de boisson lourds et persistents pendant plusieurs années».

Si ces informations avaient été sues avant le drama, «elles auraint pu ébrainler la confiance des professionnels que ce bébé était en sécurité», affirme le rapport du Comité local de sauvegarde de l’enfance.