September 29, 2022

Weekly Oracle

Complete News World

Un chat aurait donné la COVID à un vetérinaire

Pour la première fois depuis le début de la pandemicie, un chat aurait contaminé un être humain à la COVID-19.

• À lire aussi: Management of the pandemic: the PQ calls for the nomination of an independent scientific observer

• À lire aussi: Fin de la grève dans les aéroports parisiens, juste avant les grands départs

• À lire aussi: 17 décès de plus liés à la COVID-19 in Québec

According to a study from the Université du Prince de Songkla in Thailand, a veterinarian aurait été contaminated par un chat lors d’un examen.

Tous les vétérinaires de la clinique qui ont eu des contacts avec l’animal portaient pourtant l’équipement necessaire, soit des masques N95, des gants et des lunettes de protection.

Trois jours après l’examen, un des docteurs began to have symptoms.

Il semblerait que les maîtres de l’animal étaiten positivs à la COVID-19 avant le rendez-vous. Ils n’auraient cependant pas eu de contacts avec la spécialiste; de plus, ils auraitan respecté les mesures d’isolement pour éviter de transmisser le virus.

Pour le moment, l’hypothèse du chat qui aurait transmis le virus en eternuant près du visage du vétérinaire est la most probable.

L’étude confirms that chats can transmit the virus to humans, but this remains extremely rare. Le contraire a par contre été connoisseur à plusieurs reprises depuis le printemps 2020.

See also  Merck Covit-19 Anti-Pill | U.S. experts recommend accreditation