January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Une ancienne vedette américaine aurait tenté de fuir vers le Mexique avant sa condamnation

Après son verdict de culpabilité, l’ancienne vedette de la Silicon Valley, Elizabeth Holmes, aurait tenté de fuir les États Unis en achetant un aller simple pour le Mexique, selon le prosecutor américain.

Elle avait été recognized guilty of quatre chiefs d’accusation de fraude en janvier 2022, dont celui d’avoir menti aux investisseurs sur les avancées réelles de son entreprise.

Elizabeth Holmes aurait acheté un billet d’avion pour se diriger vers le México, le 26 janvier 2022, sans toutefois prévoir de retour. The American government intervened 72 hours before his departure to prevent her from fleeing. Le prosecutor a donc déposé un nouveau chief d’accusation, jeudi.

According to «The Guardian», l’avocat de l’accussue explained que sa cliente ne voulait pas prendre la fuite, mais qu’elle espérait initially un dénouement différence, ce qui lui aurait permis d’assister «au mariage d’amis proches au Mexique».

Les prosecutors du dossier ont declaré qu’il est «difficile de savoir avec certitude ce que l’accusse aurait fait sans l’intervention du gouvernement».

They also revealed that the partner of Holmes, William Evans, was part of the United States at the date planned with an aller simple.

Evans n’est revenu qu’environ six semaines plus tard. Il arrivait «d’un autre continent». Les activités d’Evans pendent le voyage n’ont pas été divulguées par les prosecutors.

Elizabeth Holmes a été condamnée, le 18 dernier novembre, à un peu plus de 11 ans de prison pour fraude dans la gestion de son entreprise Theranos, qui promitetta une révolution des diagnostics de santé.

Enceinte et mère d’un petit garçon, elle a jusqu’au 27 avril pour commencer sa peine.

See also  L'Occidental fait bloc contre l'invasion russe de l'Ukraine