January 30, 2023

Weekly Oracle

Complete News World

Washington dit «ne pas encourager» les frappes ukrainiennes en Russie

Les États-Unis ont declarée mardi «ne pas encourager» l’Ukraine à lancer des frappes en Russie après des attaques de drones considérables comme émanant de Kyïv sur multiplei bases aériennes russes.

• À lire aussi: Frappes en Ukraine: «on gèle un peu comme des cretons», raconte l’ex-députée Paule Robitaille

• À lire aussi: Russie: two aerial bases attacked by Ukrainian drones

• À lire aussi: L’Arabie saudite se rapproche de la China sans s’éloin des États Unis

«Nous n’encourageons pas et nous n’aidons pas l’Ukraine à lancer des frappes en Russie», declarée à la presse le chef de la diplomacy américaine Antony Blinken.

«Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que les Ukrainiens vivent chaque jour avec l’aggression russe qui se pursuit», at-il added, accusing Moscow of «faire de l’hiver une arme» en bombardant les infrastructures civiles de l’Ukraine.

«Ce à quoi nous sommes déterminés, c’est faire en sorte qu’ils aient en mains — avec (l’aide de) beaucoup d’autres partenaires dans le monde — les équipements dont ils ont besoin pour se défendre, défendre leur territoire et défendre leur liberté», at-il added.

The experts think that the Ukraine would have penetrated the Russian airspace with drones dating from the Soviet era and not with the billions of dollars of military aid granted by the Western powers since the invasion of the Ukrainian territory by Russia. 24 February.

Questionné un peu plus tôt sur ces opérations, le porte-parole du département d’État, Ned Price, s’était gardé d’attribuer les récentes frappes de drones à Kyïv, qui ne les a pas revendiquées. La Russie a fait état de trois morts et deux avions dâmignantes lors d’une de ces attaques ayant visé des bases sur son territoire.

See also  Un tremor de terre au Mexique provoque un «tsunami» dans une caverne de la vallée de la Mort

«Nous providessons à l’Ukraine ce dont elle a besoin pour que cela soit utilisateur sur son territoire souverain — sur le sol ukrainien — pour affronter l’agresseur russe», avait Ned Price.

M. Price did not wish to comment on information from the Wall Street Journal according to which the United States would modify the weapons intended for Ukraine, the artillery systems that are powerful and sophisticated, to avoid the fact that they would be used afin d ‘Attacker la Russie.

Joe Biden said publicly that he did not encourage Ukraine to get long-range missiles, fearing an escalation that could lead the United States to play a more direct role against Russia.

Le chef du Pentagone, Lloyd Austin, qui s’exprimait aux coites de M. Blinken après des entretiens avec leurs homologues australiens, a résine que les États Unis n’empêchaient pas l’Ukraine de développer ses propres missiles à longue portée.

«La réponse est non. Nous ne faisons certainly pas cela», at-il declared. «Nous ne faisons rien pour empêcher l’Ukraine de développer ses propres capacités».